En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Soutien
Alain Juppé adresse ses "amitiés" à Nicolas Sarkozy dans ces "moments difficiles"
Publié le 17 février 2016
L’ancien Premier ministre a témoigné son soutien au patron des Républicains, après la mise en examen de ce dernier pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ancien Premier ministre a témoigné son soutien au patron des Républicains, après la mise en examen de ce dernier pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

Une sacrée épine dans le pied pour l'un, peut-être une aubaine pour les autres. Le président des Républicains Nicolas Sarkozy a été mis en examen mardi 16 février dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Dans sa famille politique, ce coup de tonnerre a suscité des réactions contrastées. Si certains, comme Éric Ciotti ont dénoncé une forme d'acharnement, d'autres se sont montrés plus prudents.

Sur les réseaux sociaux, Alain Juppé, principal rival de l'ancien chef de l'Etat, lui a ainsi adressé ses "amitiés" dans ces "moments difficiles".

Comme tout citoyen, Nicolas Sarkozy a droit à la présomption d'innocence. Nous devons naturellement respecter ce droit.

— Alain Juppé (@alainjuppe) 16 février 2016
 

"Comme tout citoyen, Nicolas Sarkozy a droit à la présomption d'innocence" a d'abord tweeté le Premier ministre. "Nous devons naturellement respecter ce droit". Dans un autre tweet, il écrit : "Je souhaite pour nous tous que Nicolas Sarkozy fasse prévaloir son bon droit. Amitiés dans les moments difficiles".

A LIRE AUSSI  : Mis en examen dans l'affaire de ses comptes de campagne : Nicolas Sarkozy touché mais pas forcément coulé

Par ailleurs, selon des informations d'un journaliste du Figaro, un autre ténor du parti aurait du mal à cacher sa satisfaction : Jean-François Copé. Le député-maire de Meaux a réagi à la nouvelle en lançant un "no comment", dans un sourire, avant d'ajouter au sujet du président des Républicains : "Si j'avais été mis en examen, jamais je n'aurais pu me présenter à la primaire". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Malaparte
- 18/02/2016 - 11:17
Juppé
devrait pouvoir fournir à Sarkosi de bonnes adresses pour se recycler au Canada.
tubixray
- 18/02/2016 - 09:21
Merci Clint
Ayant voté Bayrou en 2002, votre commentaire est tout à fait exact; ces hommes de la droite tiède ne seraient pas capables de réformer le pays pas plus que Chirac ne l'a fait ......
Ganesha
- 17/02/2016 - 20:26
Raslacoiffe
Lisez donc calmement les commentaires en entier, avant de réagir ! Réponse plus complète dans l'article ''Bygmalion''.