En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Confidences pour confidences
Mea culpa, fiertés, rivaux : ce qu'il faut retenir du nouveau livre de Nicolas Sarkozy
Publié le 22 janvier 2016
Dans "La France pour la vie", l'ancien chef de l'Etat regrette plusieurs erreurs, notamment de communication.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans "La France pour la vie", l'ancien chef de l'Etat regrette plusieurs erreurs, notamment de communication.

Il s’y livre comme "jamais il ne l’avait jamais fait auparavant". Nicolas Sarkozy sort son nouveau livre ce vendredi 22 janvier en librairie. Intitulé La France pour la vie (aux éditions Plon), l’ouvrage se veut un bilan de son quinquennat 2007-2012 et une réflexion sur l’action publique en France. Le Figaro précise que le livre a été écrit cet été, dans le plus grand secret, qu’il a été tiré à 120.000 exemplaires.

L’ancien chef de l’Etat ne s’épargne pas une séance d’autocritique, comme le note Le Point, notamment à propos de ses erreurs de communication.  Ainsi sur le fameux épisode du "Casse-toi pauv' con", il évoque  "une erreur que je regrette encore aujourd'hui. En agissant ainsi, j'ai abaissé la fonction présidentielle." Concernant ses jours de repos sur le yacht de son ami Vincent Bolloré, il estime que "ce fut une erreur de jugement incontestable. Encore aujourd'hui, je me demande comment j'ai pu commettre un tel impair." Il écrit : "Le problème est qu'on est jamais autant prêt à exercer le pouvoir que lorsqu'on le quitte". Politiquement, il regrette la baisse des charges sur les entreprises qui "aurait dû être immédiate et surtout plus forte",  la mise en œuvre trop tardive de la TVA sociale, le RSA qui est "un échec".

>>>> A LIRE AUSSI : "Comment Nicolas Sarkozy projette de piéger ses adversaires en consultant les militants lors du prochain conseil national"

En revanche, il se félicite de plusieurs mesures : "l’autonomie des universités, la réforme de la carte judiciaire, le service minimum dans les transports, les jours de grève, la question prioritaire de constitutionnalité, la réforme des régimes spéciaux des retraites, la retraite à 62 ans, la rupture conventionnelle du contrat de travail, la suppression de la taxe professionnelle ou encore, autre exemple, la fusion de l'ANPE et de l'Unédic".

Le patron des Républicains livre aussi plusieurs jugements sur les membres de la vie politique française. Dans sa famille politique, il dresse un portrait flatteur d’Alain Juppé et loue "une amitié qui va au-delà de la politique". Il affirme également ne pas regretter d’avoir maintenu François Fillon durant 5 ans à Matignon, estimant avoir travaillé avec lui "en parfaite harmonie".

Sur son successeur à l’Elysée, il ne se montre pas tendre, tout en reconnaissant qu’il a été un bon candidat, avant d’ajouter, implacable : "C'est d'ailleurs ce qu'il sait faire le mieux, être candidat".

Il évoque également Patrick Buisson : "J'appréciais sa grande intelligence et sa capacité hors norme à s'engager dans des analyses prédictives en général cohérentes et souvent justes." Il ajoute, plus loin : "J'ai gravement sous-estimé des traits de son caractère qui auraient dû me mettre en garde. Je n'ai pas voulu écouter ceux qui pensaient qu'il sentait le soufre. Je me suis trompé et j'ai été abusé."

Nicolas Sarkozy précise enfin que "ce livre n'est pas une déclaration de candidature à la présidentielle" car il est "trop tôt".

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 23/01/2016 - 10:45
Le mur des lamentations de Sarkozy...
Juste avant de prendre sa retraite politique, Sarko-le-tricheur se lamente une dernière fois sur tout ce qu'il n'a pas fait...à cause des autres, bien-sûr! Mais certains autres sont là pour l'aider à vendre son bouquin de lamentations: et un dixième article publicitaire pour Sarko-le-pleureur...
raslacoiffe
- 23/01/2016 - 09:40
Bravo essentimo
C'est bien connu que le FN roule pour Hollande et sa clique . Une démonstration de plus sur ce battage anti sarko par les trolls FN sur ce site.
essentimo
- 23/01/2016 - 07:12
Manifestement
vous préférez tous Hollande et sa clique !