En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Verdict
Etats-Unis : aucune charge pénale retenue contre le policier blanc qui avait tué un adolescent noir brandissant une arme factice
Publié le 29 décembre 2015
Lundi 28 décembre, le grand jury s'est rangé du côté du procureur qui estimait que le policier ne pouvait pas être sûr que l'adolescent ne présentait aucun risque.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lundi 28 décembre, le grand jury s'est rangé du côté du procureur qui estimait que le policier ne pouvait pas être sûr que l'adolescent ne présentait aucun risque.
"Le grand jury" n'a pas retenu "de charges pénales" à l'encontre du policier blanc qui avait tué un adolescent noir de 12 ans brandissant un jouet en forme de pistolet, le 22 novembre 2014 aux Etats-Unis. Ce jour là, alors que Tamir Rice joue le caïd avec son arme factice dans un square de Cleveland, deux policiers interviennent, alertés par un appel faisant état d'une personne armée. Très vite, l'un des deux agents avait ouvert le feu et tiré deux balles dans l'abdomen du jeune garçon, lui otant la vie sur le coup. Cette scène, filmée par une caméra de surveillance, avait ravivé l'indignation des Américains quant à l'impunité (selon eux) de certains agents de police blancs à l'origine de la mort de civils noirs. 

Lundi 28 décembre, le grand jury a rejoint l'avis du procureur qui estimait que le policier ne pouvait pas être sûr que l'adolescent ne présentait aucun risque. "En bref, en prenant en compte cette conjonction d'erreurs humaines, de méprises et les communications échangées, les preuves ne mettent pas en évidence de faute pénale de la police", a-t-il déclaré. "Le grand jury a décidé de ne pas retenir de charges pénales." Pour la famille Rice, ce verdict n'a rien d'étonnant. "La famille de Tamir est triste et déçue, mais elle n'est pas surprise. Depuis des mois il était clair que le procureur du comté de Cuyahoga, trompait et manipulait le processus de grand jury afin d'orchestrer un vote contre l'inculpation", a déploré leur avocat. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Le Royaume-Uni champion des investissements en capital risque malgré le risque du Brexit
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 30/12/2015 - 03:10
Un jouet ? Qui trompe qui ?
Mais qui sait que c'est un jouet ? Personne. L'éducation prône de ne pas viser quelqu'un même avec un jouet : un oubli fatal ici. La morale est donc parfaitement sauve. L'avocat évoque une "tromperie" : ce n'est pas honnête intellectuellement de sa part, et c'est lui qui "trompe".
sna-hyper
- 29/12/2015 - 07:44
Starsky et Hutch, Starsky et
Starsky et Hutch, Starsky et Hutch
Des nouveaux chevaliers au grand coeur
Mais qui n'ont jamais peur de rien ... sauf d'un gamin avec un jouet.