En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
En suspens
Manuel Valls reporte d'un an la réforme sur les collectivités territoriales
Publié le 03 novembre 2015
Le Premier ministre a "proposé que les grands principes de la réforme soient arrêtés dès ce projet de loi de finances, avec une clause de revoyure en avril, et il a proposé que la réforme rentre en vigueur le 1er janvier 2017" explique son entourage.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a "proposé que les grands principes de la réforme soient arrêtés dès ce projet de loi de finances, avec une clause de revoyure en avril, et il a proposé que la réforme rentre en vigueur le 1er janvier 2017" explique son entourage.

Devant les députés socialistes, Manuel Valls a annoncé ce mardi à l'Assemblée nationale le report d'un an de la réforme de la dotation globale de fonctionnement (DGF) aux collectivités locales, en raison des protestations formulées par des associations d'élus locaux.

Le Premier ministre a ainsi "proposé que les grands principes de la réforme soient arrêtés dès ce projet de loi de finances, avec une clause de revoyure en avril, et il a proposé que la réforme rentre en vigueur le 1er janvier 2017", et non au 1er janvier 2016, explique son entourage.

"Ce que le Premier ministre a décidé, c'est qu'il fallait avancer dès ce projet de loi de finances, mais avec la bonne méthode, et le plus de concertation possible, mais qu'il n'était pas possible de reculer sur la réforme" ajoutent des proches de Manuel Valls, cités par l'AFP.

"Il a expliqué qu'il y avait encore des incertitudes et qu'il fallait laisser du temps" commente la députée PS Christine Pires Beaune, rapporteur spécial de la commission des Finances sur ce volet. Cette dernière se dit "dépitée" par le report de la réforme, et espère "que l'on ne reparte pas de zéro".

Premier concours financier de l'État aux collectivités, la DGF représente un montant global de plus de 36 milliards d'euros. La réforme de la DGF annoncée pendant l'été 2015 dans le cadre de l'examen du projet de budget pour 2016 a provoqué la contestation des principales associations d'élus communaux, qui critiquent un projet mal préparé et demandent un texte de loi ciblé.

 
Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 03/11/2015 - 20:58
Opération déminage post-gauchiste...
Dans notre -autrefois- beau pays, plusieurs années seront nécessaires pour déminer ces lois débiles, ces réglementations pléthoriques, et pour ôter les barbelés idéologiques mis en place frénétiquement par les gauchistes. Seul un gouvernement déterminé pourra prendre en charge le déminage du gauchisme...suivez mon clavier!
langue de pivert
- 03/11/2015 - 17:54
Amateurisme consternant !
Voila ce qui s'appelle miner le terrain (ou savonner la planche) ! Bonne chance à celui (ou celle) qui va reprendre le Flambeau ! 3 ans de sabotage...et c'est pas fini ! Même De Gaulle n'arriverait pas à remettre de l'ordre dans ce bordel ! Faut voir enthousiasme des 3 glands derrière sur la photo ! Des parasites repus en pleine digestion !
tubixray
- 03/11/2015 - 17:34
Qu'est ce que c'est que cette affaire là ?
Ben voyons, réformer les collectivité après avoir créer les méga régions qui ne servent à rien sauf pérenniser les départements. Si vous ne voulez pas supprimer les communes non plus alors laissez faire le prochain gouvernement...