En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
"Air migrants"

Calais : le transport des migrants par avions privés coûterait 1,5 million d'euros à l'Etat français

Publié le 20 octobre 2015
Selon Streetpress, l'État dépense 1,5 million d'euros par an pour transporter sous escorte policière les migrants du Nord vers le reste de la France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Streetpress, l'État dépense 1,5 million d'euros par an pour transporter sous escorte policière les migrants du Nord vers le reste de la France.

Pour désengorger Calais de ses centaines de migrants, deux à trois fois par semaine, un avion affrété par l'État atterrit sur le tarmac de l'aérodrome de Calais, selon le site Streetpress qui révèle l'information. Dans ce jet privé, une dizaine d'agents de la Police aux frontières (Paf), venus chercher quelques migrants interpellés par les forces de l'ordre, et que l'on souhaite déplacer autre part en France. Mais, le petit appareil ne contient que 19 places, et, comme il faut deux policiers pour escorter chaque migrant, pas plus de cinq sans-papiers peuvent ainsi être déplacés.

A lire aussi : Migrants : comment l’Europe se suicide sans hâte

Le coût de ces voyages à bord de cet avion bimoteur à hélices, un Beechcraft 1900, s'élève à 1,5 million d'euros par an : le prix de la location de cet appareil à une société privée. Mais, l'opération ne sert pas qu'à éloigner les migrants de la "jungle" de Calais, il est aussi utilisé surtout pour des transports d'enquêteurs de la Direction générale de la Police nationale ou de la surveillance aérienne. En outre, l'Etat transfère donc certains migrants en instance d'expulsion de Calais vers Toulouse, Nîmes ou Perpignan, qui coûtent cher : environ 15.000 euros par migrant, selon un avocat spécialiste du droit des étrangers.

Street Press détaille le parcours de certains de ces réfugiés dont de nombreux Afghans. Neuf fois sur dix, les migrants se retrouvent dans la nature et ne sont finalement pas expulsés. Certains sont même revenus à Calais, après avoir été transportés à l'autre bout de la France. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 20/10/2015 - 21:11
avion privé
Ca coûterait moins cher avec des cars Macron. Et puis ça lui ferait plaisir de voir que ses idées servent à quelque chose.
vangog
- 20/10/2015 - 21:07
du grand délire gauchiste!
on voit bien que ce ne sont pas ces minables qui gagnent l'argent, sinon ils ne le dépenseraient pas aussi bêtement...