En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
"Air migrants"
Calais : le transport des migrants par avions privés coûterait 1,5 million d'euros à l'Etat français
Publié le 20 octobre 2015
Selon Streetpress, l'État dépense 1,5 million d'euros par an pour transporter sous escorte policière les migrants du Nord vers le reste de la France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Streetpress, l'État dépense 1,5 million d'euros par an pour transporter sous escorte policière les migrants du Nord vers le reste de la France.

Pour désengorger Calais de ses centaines de migrants, deux à trois fois par semaine, un avion affrété par l'État atterrit sur le tarmac de l'aérodrome de Calais, selon le site Streetpress qui révèle l'information. Dans ce jet privé, une dizaine d'agents de la Police aux frontières (Paf), venus chercher quelques migrants interpellés par les forces de l'ordre, et que l'on souhaite déplacer autre part en France. Mais, le petit appareil ne contient que 19 places, et, comme il faut deux policiers pour escorter chaque migrant, pas plus de cinq sans-papiers peuvent ainsi être déplacés.

A lire aussi : Migrants : comment l’Europe se suicide sans hâte

Le coût de ces voyages à bord de cet avion bimoteur à hélices, un Beechcraft 1900, s'élève à 1,5 million d'euros par an : le prix de la location de cet appareil à une société privée. Mais, l'opération ne sert pas qu'à éloigner les migrants de la "jungle" de Calais, il est aussi utilisé surtout pour des transports d'enquêteurs de la Direction générale de la Police nationale ou de la surveillance aérienne. En outre, l'Etat transfère donc certains migrants en instance d'expulsion de Calais vers Toulouse, Nîmes ou Perpignan, qui coûtent cher : environ 15.000 euros par migrant, selon un avocat spécialiste du droit des étrangers.

Street Press détaille le parcours de certains de ces réfugiés dont de nombreux Afghans. Neuf fois sur dix, les migrants se retrouvent dans la nature et ne sont finalement pas expulsés. Certains sont même revenus à Calais, après avoir été transportés à l'autre bout de la France. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
07.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 20/10/2015 - 21:11
avion privé
Ca coûterait moins cher avec des cars Macron. Et puis ça lui ferait plaisir de voir que ses idées servent à quelque chose.
vangog
- 20/10/2015 - 21:07
du grand délire gauchiste!
on voit bien que ce ne sont pas ces minables qui gagnent l'argent, sinon ils ne le dépenseraient pas aussi bêtement...