En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Traumatisme

Attentats de Paris : une victime d'Amedy Coulibaly va porter plainte contre l'Etat pour "faute"

Publié le 01 octobre 2015
Le jeune homme reproche aux autorités de ne pas avoir diffusé la photo du terroriste plus tôt, ce qui aurait pu permettre qu'il soit repéré avant de passer à l'acte à l'Hypercacher.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jeune homme reproche aux autorités de ne pas avoir diffusé la photo du terroriste plus tôt, ce qui aurait pu permettre qu'il soit repéré avant de passer à l'acte à l'Hypercacher.

Il avait pu fuir avant que le terroriste ne passe à l'acte. Mais, indirectement, il fait partie des "victimes" d'Amedy Coulibaly. Ce jeune homme va donc porter plainte contre l'Etat pour "faute". Il reproche aux autorités de ne pas avoir diffusé la photo du terroriste plus tôt, ce qui aurait pu permettre, selon la victime, qu'Amedy Coulibaly soit repéré avant de passer à l'acte à l'Hypercacher. Il estime que le pire aurait pu être sans doute éviter.

"Ils l'avaient identifié depuis 24 heures, ils auraient dû le dire. Je ne sais pas si ça aurait pu changer quelque chose, mais peut-être que 5 minutes avant (la prise d'otages dans l'hypermarché, ndlr), quelqu'un l'aurait vu arriver en voiture", confie David à BFMTV. "C'est ce qui s'est passé pour les frères Kouachi. Ils ont été repérés dans une station-service, ça a permis en quelque sorte de les localiser, ça aurait pu être pareil pour Coulibaly."

De leur côté, les autorités judiciaires ont des arguments et expliquent que le terroriste était bel et bien traqué, et qu'il fallait créer "un effet de surprise". Pourtant, l'avocat de David, Me Axel Metzker, n'est pas convaincu. "Quand on a le casier judiciaire, le parcours d'Amedy Coulibaly, et les préméditations antisémites des frères Kouachi, ne rien faire est une faute administrative. La responsabilité de l'Etat, qui a la sécurité de ses citoyens en charge, est entière."

En outre, selon les informations du Parisien, un complice présumé du preneur d'otages abattu dans l'assaut du RAID a été libéré de prison en juin dernier et placé sous contrôle judiciaire. Cet homme de 23 ans, qui a passé cinq mois en détention provisoire, reste poursuivi pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Tonino Gonthier, originaire de Grigny (Essonne), avait été interpellé et placé en garde à vue le 16 janvier dernier. Il avait été ensuite mis en examen et écroué à la prison de Fleury-Mérogis.

Pour rappel, le 8 janvier, Amedy Coulibaly a tué une policière et blessé un agent municipal à Montrouge, au sud de Paris, avant de prendre en otages, le lendemain, les clients et employés d'un supermarché casher de Paris. Il a tué quatre d'entre eux, tous juifs, et a été abattu dans l'assaut donné par les forces de l'ordre.

Vu sur : Lu sur Lexpress
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

04.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

05.

La guerre des changes aura lieu

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 01/10/2015 - 16:11
IL A RAISON;
Quand on a entendu parler du meurtre de cette policière, pas loin d'une école juive, on se doutait bien que c'était le pote des barbares de la tuerie de Charly Hebdo.
Que de temps perdu...
que de VIES PERDUES.

Ils font quoi les socialistes ????