En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
ça chauffe
Corée du Nord : Kim Jong-Un ordonne à ses soldats de se tenir prêts
Publié le 21 août 2015
Les forces sud-coréennes étaient déjà en état d'alerte maximum après l'ultimatum lancé jeudi par Pyongyang.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les forces sud-coréennes étaient déjà en état d'alerte maximum après l'ultimatum lancé jeudi par Pyongyang.

Kim Jong-Un hausse le ton. Du moins en façade. Après avoir lancé un ultimatum à la Corée du Sud, estimant que Séoul devait cesser dans les 48 heures sa guerre de propagande à la frontière ou s'exposera à des opérations militaires, le leader nord-coréen a ordonné à ses troupes de se tenir prêtes au combat ce vendredi. Les forces sud-coréennes sont elles déjà en état d'alerte maximum. 

D'après KCNA, l'agence de presse officielle nord-coréenne, le numéro un du régime communiste a ordonné aux unités de l'armée du peuple coréen (APC) déployées à la frontière intercoréenne fortement militarisée de se placer "en état de guerre" à compter de ce jour. Ces troupes doivent être "pleinement prêtes au combat et à lancer des opérations surprise" tandis que la ligne de front tout entière doit se trouver dans "un semi état de guerre" a dit Kim Jong-Un.

Pour beaucoup d'experts, il s'agit d'une nouvelle provocation. Ce n'est pas la première fois que la Corée du Nord fait ce genre d'annonce dans les moments de regain de tensions. "Nous avons vu ça à plusieurs reprises, mais ça ne veut pas dire que ce n'est pas dangereux. Il y a une vraie possibilité que cette confrontation conduise à une espèce d'affrontement armé" a commenté Yoo Ho-Seo, professeur d'études nord-coréennes à l'Université coréenne de Séoul à l'AFP. 

La situation était déjà tendue avant les échanges de tir de ces derniers jours, après l'attaque à la mine antipersonnelle imputée à Pyongyang par Séoul dans laquelle deux soldats sud-coréens ont été mutilés en début de mois.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 22/08/2015 - 12:08
"L'internationale" de la pourriture socialiste !
Le grand père de ce dingo joufflu était un grand ami de Mitterrand qui était venu lui rendre une visite amicale en 1981 ! Et avant eux tous J.P. Sartre tapinait déjà avec la Corée du Nord ! En tout cas lui il a pas l'air affuté le N° 1 ! ☺... ni futé d'ailleurs ! Il ferait pas 10 m avec l'équipement sur le dos ! Bon dans la salle des cartes d'un abri anti ça ira !
Anguerrand
- 21/08/2015 - 16:31
Il y a qq années un livre " ces fous qui nous gouverne"
décrivait déjà tous ces fous a la tête de pays. Il y en avait beaucoup celui là doit tout de même être en tête du classement. Il faut dire que la France avec l'ensemble de ses prétendants aux Présidentielles n'ont pas la capacité de gouverner. Seul un homme ou femme issue de l'entreprise pourrait redresser le pays. Dehors les énarques qui ne savent rien faire d'autre que de la politique ( du FN à l'extrême gauche) nous n'avons que des énarques qui n'ont jamais rien fait d'autre que de la politique et ne connaissent rien a l'économie. Un patron sait gérer, les politiques ne pensent qu'à leur (ré)élection.
vangog
- 21/08/2015 - 12:32
Il doit y avoir un programme alimentaire en jeu!
A chaque fois que le gras Kim jung Ill n'a pas eu assez à bouffer de la part de la communauté internationale, il s'énerve contre son petit frère et le tape...