En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
New Jungle
Migrants de Calais : Londres et Paris signent un accord historique afin de faire face à l'afflux de migrants
Publié le 20 août 2015
L'accord franco-britannique conclu ce jeudi 20 août entre le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue Theresa May prévoit un "commandement unifié" et un volet humanitaire afin de mieux contrôler la frontière.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'accord franco-britannique conclu ce jeudi 20 août entre le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue Theresa May prévoit un "commandement unifié" et un volet humanitaire afin de mieux contrôler la frontière.

Les Calaisiens demandent à voir. Ce jeudi 20 août, un accord franco-britannique a été trouvé pour la prise en charge des migrants à Calais entre le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et son homologue Theresa May. L'accord prévoit d'éradiquer les activités criminelles des passeurs entre les deux rives de la Manche. Le ministre de l'Intérieur précise la nature de la coopération : "la solution à cette crise ne saurait résider dans des initiatives nationales désordonnées. Les solutions doivent être recherchées au niveau européen et international (...) Nous souhaitons procéder à l'amélioration de l'accueil des femmes et des enfants en situation de vulnérabilité".

Le gouvernement britannique de David Cameron consacrera dix millions d'euros sur deux ans afin de prendre en charge les migrants à Calais eainsi qu'un renforcement de la coopération entre les polices afin de créer un "commandement unifié" à Calais et à Folkestone outre-manche. L'échange de renseignement sera amélioré et la Grande-Bretagne allouera des moyens supplémentaires pour sécuriser le site d'Eurotunnel "avec des fouilles du fret 24 heures sur 24".

Une meilleure gestion des demandes d'asile (toujours plus nombreuses pour l'Angleterre) sera mise en place. L'accord prévoit aussi un volet humanitaire pour aider les migrants mais aussi la mise en place de campagnes d'informations pour ceux qui souhaiteraient (finalement) rentrer dans leur pays d'origine. 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
03.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
06.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
07.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 21/08/2015 - 18:04
EN CLAIR
Les anglais payent (enfin on verra) et nous on garde le problème....de leurs migrants. !!!!! C'est ce qui s'appelle un accord équitable. Sont pas fous ces anglais ! . En tout cas, je vois en quoi les Calaisiens , surtout ceux qui vivent proche des camps de migrants, vont enfin pouvoir dormir tranquille .
vangog
- 20/08/2015 - 20:42
Il a rien compris, Cazeneuve!
Calais est la dernière étape avant le pays du travail et de la Liberté! Les Anglais sont prêts à payer pour étrangler ce dernier goulot de passage, et les socialos croient que l'argent va résoudre leurs problèmes...les Anglais ont simplement payé pour que la France soit le réceptacle de l'immigration dont ils ne veulent plus, ridicule et vain. Les clandestins vont exploser à Calais et ce sera bien fait!
langue de pivert
- 20/08/2015 - 17:02
:-( Envoye(z) la facture ! Impératif !
Y'a qu'moi qui bosse ? J'me casse ! ☺ A demain !