En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© REUTERS/Philippe Wojazer
Alerte rouge
Marine Le Pen demande à la Cnil d'être vigilante face au système d'espionnage de Windows 10
Publié le 30 juillet 2015
"En tant qu’autorité chargé de veiller à la protection des données personnelles des Français, nous espérons que vous direz non à l’espionnage généralisé des citoyens par le logiciel Windows 10" a-t-elle écrit.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"En tant qu’autorité chargé de veiller à la protection des données personnelles des Français, nous espérons que vous direz non à l’espionnage généralisé des citoyens par le logiciel Windows 10" a-t-elle écrit.

Dans une lettre ouverte publiée ce mercredi sur le site du Front National, Marine Le Pen a demandé à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) d'agir contre l'espionnage des Français que s'apprête à mettre en place Microsoft. Le site Numerama (entre autres) a récemment révélé "l’espionnage généralisé des citoyens" que la société "s’apprête à mettre en place avec la sortie de son nouveau système d’exploitation" et découvert qu'un grand nombre de "données personnelles sera exploité et pourra être revendu à des annonceurs et à tout type d’entreprise", indique la présidente du FN : "les sites web visités, les réseaux et mots de passe utilisés et jusqu’à la localisation des appareils, les données de calendriers, les contacts, les noms et surnoms des contacts, la voix des utilisateurs quand ceux-ci utiliseront d’autres applications Microsoft incluses dans Windows", cite Marine Le Pen.

Numerama dressait une liste plus approfondie, impliquant "les applis installées à partir du Windows Store, les préférences linguistiques, votre photo de compte, votre fond d'écran, les paramètres de votre souris, les différents dictionnaires, l'historique de votre navigateur, vos favoris et les sites web que vous avez ouverts".

Dans son courrier donc, Marine Le Pen tire la sonnette d'alarme et s'en remet à la vigilance de la Cnil, dont le rôle consiste à "veiller à la protection des données personnelles. Elle dispose d’un pouvoir de conseil, de contrôle sur place et de sanction administrative. Elle analyse les conséquences des nouveautés technologiques sur la vie privée", a rappelé Marine Le Pen. Cette dernière demande à l'institution  de faire preuve de "la lucidité et du courage nécessaires à la défense de la vie privée des Français". "Nous comptons sur la CNIL pour analyser les conséquences de Windows 10 sur la vie privée des Français, a-t-elle martelé. En tant qu’autorité chargé de veiller à la protection des données personnelles des Français, nous espérons que vous direz non à l’espionnage généralisé des citoyens par le logiciel Windows 10 équipant les PC".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 30/07/2015 - 17:28
anguerrand
mais nous aussi on les a aidé avec Lafayette ! tout le monde aide tout le monde un jour ou l'autre selon ses moyens et les circonstances et c'est normal , ce n'est pas une raison pour s'aplatir , quant au traité ils est dangereux presque signé imposé par les Us à l'Europe qui est de plus en plus sous les dictats
Anguerrand
- 30/07/2015 - 14:59
A Colette
SVP apprenez votre histoire, le sang versé n'a pas de prix. Si l'es USA sont le diable, pourquoi l'Europe court toujours après avec qq années de retard. Les USA ont fait de lourdes erreurs politiques, mais la France n'est pas en reste non plus. Le reste est de la jalousie bien française. Quand au traité transatlantique, si vous parlez de celui du libre échange, il n'est pas signé et personne ne connaît le contenu pour l'instant, seuls certains politiques font des hypothèses gratuites.
borissm
- 30/07/2015 - 13:57
@Zouk
"Ses utilisateurs sont maîtres de ce qu'ils décideront d'en faire", dites-vous, et aussi "Il suffit d'utiliser le système pour ce qu'il est et s'y limiter". C'est précisément le problème : vous n'êtes plus maître de rien, vous ne décidez plus : Windows10 ne vous demande plus votre avis. C'est une machine à aspirer vos données personnelles, votre comportement, vos déplacements, les sites que vous visitez, quand, comment et quasiment pourquoi, les noms des gens que vous contactez, appelez, mailez, etc. Et personne ne pourra dire qu'il ne savait pas : c'est en toutes lettres dans les conditions d'utilisation de la licence, ce que personne ne lit. Pour en savoir (beaucoup) plus : http://www.numerama.com/magazine/33357-windows-10-microsoft-et-vos-donnees-privees-ce-que-vous-devez-savoir.html. Conclusion : Windows 10 : fuyez !!