En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Peur de rien

UberPop débarque à Marseille, Strasbourg et Nantes malgré des oppositions de tous bords

Publié le 08 juin 2015
En attendant une décision judiciaire définitive, le groupe continue de s'étendre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En attendant une décision judiciaire définitive, le groupe continue de s'étendre.

Seul contre tous, Uber continue de se déployer. Cette fois, ce sont dans trois grandes villes françaises que le service de particuliers très décrié UberPop va être mis en place : Marseille, Nantes et Strasbourg. Selon le Figaro, la société californienne espère profiter du peu de temps de flou judiciaire restant pour imposer ce nouveau service et ainsi forcer la réglementation à s'adapter.

Car face à Uber, les opposants ne manquent pas : les taxis évidemment mais aussi le gouvernement qui rappelle que ce procédé de chauffeur particulier est illégal depuis la loi Thévenoud de janvier dernier. Sauf que de procès en recours, la société profite des longueurs judiciaires pour continuer à conquérir du marché.

Un premier jugement du tribunal correctionnel de Paris avait ainsi condamné Uber à 100 000 euros d'amende pour son application en octobre. Mais puisque la société a fait appel, elle peut maintenir son service en attendant la décision de septembre prochain de la cour d'appel.

A Lille, la préfecture a estimé, par arrêté, qu'il s'agissait d'une "concurrence déloyale vis-à-vis des taxis et véhicules de transport avec chauffeur." Il faut dire que les chauffeurs particuliers sont normalement tenus par la législation actuelle d'être inscrits au registre du commerce et de l'artisanat, de payer des taxes et de posséder un contrat d'assurance spécifique, ce qui est très rarement le cas.
 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 08/06/2015 - 13:15
Les taxis vont perdre leur gagne pain
mais Alain Minc qui cautionne Juppé semble trouver cela très bien , et tout ce qui y ressemblera est " l'Avenir " . Eh bien je ne voterai jamais pour Juppé !