En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
ça commence bien
Les Républicains : Alain Juppé fissure l'unité et tance Nicolas Sarkozy
Publié le 01 juin 2015
Invité lors du "Grand rendez-vous Europe 1/i>Télé/Le Monde" dimanche après-midi, il a commenté un passage du discours très offensif de l'ancien chef de l'Etat.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invité lors du "Grand rendez-vous Europe 1/i>Télé/Le Monde" dimanche après-midi, il a commenté un passage du discours très offensif de l'ancien chef de l'Etat.

Alain Juppé poursuit sa route, comme si de rien n'était. Le maire de Bordeaux a clairement choisi sa stratégie depuis des mois : se démarquer de Nicolas Sarkozy. Alors le candidat à la primaire à droite pour l'élection présidentielle de 2017 insiste. Invité lors du "Grand rendez-vous Europe 1/i>Télé/Le Monde" dimanche après-midi, Juppé a expliqué qu'il n'utiliserait pas le même "vocabulaire excessif" qui "attaque les personnes", après le discours très offensif de Nicolas Sarkozy lors du congrès des Républicains. "Chacun s'exprime comme il s'entend. J'ai dit que j'étais un homme de droite ouvert et pas sectaire. Un certain vocabulaire qui fait un peu trop monter la pression, qui attaque les personnes, c'est pas mon genre de beauté" a-t-il indiqué ajoutant : "la tonalité de certains discours m'a paru un peu vigoureuse, un peu excessive".

Pour ceux qui en doutaient encore, Alain Juppé a ses idées, son projet et ne veut donc surtout pas rester dans la roue du président des Républicains.  "Nicolas Sarkozy a le parti. Moi, pour l'instant, j'ai l'opinion, et j'organise ma petite PME. Parfois il arrive que des PME performantes soient plus efficaces que des grandes entreprises du CAC 40" a-t-il expliqué. Car le maire de Bordeaux est certain de sa réussité à la future primaire. "Je vais gagner la primaire. Je vais tout faire pour ça. [...] Je suis déterminé à gagner, je vois bien que les idées que je défends ont un écho important dans l'opinion publique" a-t-il lancé. 

Interrogé ensuite sur les sifflets à son égard, Alain Juppé a répondu : "Je connais bien les militants. [...] Le militantisme a ses vertus. Il a aussi ses risques, le risque du sectarisme, le risque du refus de l'autre. Le risque de l'enfermement est un risque fort. Il y a toujours chez les militants quelques hystériques". A propos des sifflets, le maire de Bordeaux a trouvé un soutien de choix en la personne de Nathalie Kosciusko-Morizet qui a condamné cette attitude. "Je n'aime pas ça ! (...) Pour moi, ça, c'est la résurgence de l'ancien parti. Ça ne doit pas être ça, Les Républicains !" a-t-elle dit ajoutant : "C'est plus qu'un couac, moi ce n'est pas ce que j'aime dans la politique. C'est surtout très dommage". 

Dimanche soir, Alain Juppé a répondu aux propos de Nicolas Sarkozy, via Twitter.

Va-t-on rejouer le match de 1995... ou de 2012? Je préfère parler d'avenir.

— Alain Juppé (@alainjuppe) 1 Juin 2015
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
07.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 01/06/2015 - 16:54
ok avec Jurgio c'est, en effet, JUPPE qui fout la pagaille
avec ses sous entendus continuels et sa prétention sans borne osant se présenter comme : le "candidat de la matière grise"
et de " l'opinion" !!! que je transforme en "candidat des Médias" auxquels on ne peut envier un "certain flair" pour choisir un "poulain" et Hollande en est le résultat
Pragman
- 01/06/2015 - 16:05
Machine A Perdre
Qui sera le meilleur carburant pour foncer dans le mur de la défaite ?
jurgio
- 01/06/2015 - 15:33
La stratégie de Juppé
Foutre la pagaille dans le parti pour se retrouver tout seul.