En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Capture
Point de vue
Nicolas Sarkozy : "le 49-3 est la conséquence des mensonges répétés de François Hollande"
Publié le 19 février 2015
Le président de l'UMP était l'invité d'Europe 1 ce jeudi matin. Il est notamment revenu sur le 49-3 utilisé par Manuel Valls pour faire passer la loi Macron. Il a aussi parlé du projet de l'UMP pour la France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de l'UMP était l'invité d'Europe 1 ce jeudi matin. Il est notamment revenu sur le 49-3 utilisé par Manuel Valls pour faire passer la loi Macron. Il a aussi parlé du projet de l'UMP pour la France.

L'utilisation du 49-3

"Je ne crois pas qu'ils peuvent continuer à gouverner ainsi. Je n'ai jamais utilisé le 49-3 durant 5 ans. C'est une mesure de contrainte pour obliger une majorité à voter une loi dont elle ne veut pas. Cela veut dire qu'on arrive pas à convaincre sa majorité. Et donc qu'on arrive pas à convaicre les Français. Mr Hollande disait d'ailleurs que c'était un déni de démocratie. C'est la conséquence des mensonges répétés de François Hollande. Quand on ment à ses amis, on paie l'addition. Il a créé les conditions de la révolte. Et ensuite il faut utiliser l'arme nucléaire du 49-3 pour faire passer la toute petite loi Macron". 

"Les observateeurs sont unanimes : c'est une preuve de la faiblesse du président de la République. (...) Il faut que le calendrier démocratique soit respecté. Les Français vont pouvoir s'exprimer au printemps"

L'UMP et ses projets pour le parti

"L'UMP a donné le spectacle de la division. Une division déplacée qui n'était pas hauteur de ce que les Français attendaient. Je suis revenu et je crois avoir ramené l'unité au sein de notre famille politique. Nous avons des projets. Le 18 mars, nous organiserons par exemple une convention sur le logement. Les conséquences de la loi Duflot ont pénalisé les locataires et les propriétaires. Nous allons aussi préparer un texte sur les efforts que doit faire l'islam. Nous ne voulons pas de femme voilée par exemple, nous ne voulons pas aussi de prières dans la rue par exemple. Nous sommes passés de la catholicité à la laïcité qui a demandé beaucoup d'efforts. Ce travail des musulmans doit être fait". 

"Il y a une politique alternative possible. 40 milliards d'impôts nouveaux, on a asphyxié les Français. Il faut réduire les dépenses publiques. Il faut revenir au 1 sur 2 dans les collectivités territoriales et leur imposer. Il faut réduire le nombre de fonctionnaires également. (...) Avec l'Allemagne, il faut créer les contours d'une zone à fiscalité cohérente. (...) Monsieur Hollande avait promis la baisse du chômage mais ça va continuer en 2015 car la politique menée est à l'inverse de celle qui doit être fait. Il faut revoir de toute urgence le code du travail".

L'unité nationale

"La seule réaction possible, c'est l'union nationale. Dans les moments que l'on vit, il faut être uni mais cela ne signifie que l'on doit être d'accord sur tout. Sur l'aparthied, j'ai dit mon désaccord mais cela ne voulait pas dire que j'ai brisé l'union nationale".

Les juifs

"Il n'est pas question que les juifs s'en aillent. Des jeunes français en général s'en vont, c'est cela aussi le vrai problème. Mais pour revenir aux juifs, il faut arrêter les attaques permanentes et il faut leur manifester toute la solidarité possible".

La situation en Grèce

"Quand vous votez pour Mr Tsipras par exemple vous faites le jeu des extrêmes. L'extrême droite et l'extrême gauche, c'est la même chose. Regardez ceux qui se sont réjouis de la victoire de Mr Tsipras, c'est Mr Mélenchon et Mme Le Pen. (...) Quant à Mr Tsipras et à son équipen, il n'y a aucune chance qu'ils y arrivent".

Le FN

"Nous ne voterons jamais pour le Front national. Tout responsable qui concluera un accord avec le FN entre deux tours sera exclu de notre parti. L'Ump doit être unie et travailler pour trouver les idées demain. Il faut dire aux Français que la politique peut encore servir à quelque chose et que le FN ne règlera pas les problèmes des Français".

Ses conférences rémunérées et son avenir 

"Je ne vois pas où est le problème. Je veille à ne pas faire des conférences en France. Je continue en fonction de mon emploi du temps de plus en plus chargé. (...) Je peux envisager de ne pas être candidat en 2017. Je suis revenu car la situation de la France était extrême. Je voulais remettre de l'ordre. Je veux préparer un programme pour l'avenir. On verra en 2016 ce qui se passera. Si ce n'est pas moi, ce n'est pas moi. Ma candidature n'est pas obligatoire".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
05.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
07.
Européennes : soulagement teinté d’inquiétude pour les milieux d’affaires français
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 20/02/2015 - 10:52
@ALUN - 19/02/2015 - 18:06 ENTIEREMENT D'ACCORD AVEC VOUS
L'ennemi de l'extrême droite dans l'histoire politique de notre pays et cela depuis les années 60 avec des gens comme l'avocat Jean-Louis Tixier-Vignancour ( ancien secrétaire d'état à l'information de Vichy ) jusqu'à nos jours, est la droite parlementaire et républicaine . Le but avoué étant de récupérer les décombres et surtout les électeurs désorientés , c'est leur seul et unique but exister en se définissant par rapport à la droite classique . Ensuite pour arriver aussi à ce but l'extrême droite n'hésite pas a jouer les idiots utiles de la gauche. La gauche se définissant pour sauver les meubles , seule barrière pour contenir le fascisme et l'extrême droite se présente comme ultime rempart contre la gauche qui mondialise , saccage notre civilisation?. Le dénigrement de nos institutions est une stratégie , tout comme une victimisation de bon aloi car le FN croit sur le terreau de la crise politique , économique , morale . Et surtout sur les atermoiements de la droite classique empêtrée dans ses querelles dynastiques et d'égos . Après je suppose que si un leader se dégage effectivement il faudra qui sorte des poncifs éculés , parlant un langage véridique , gagnera du crédit .
ALUN
- 19/02/2015 - 18:06
L'ennemi du FN c'est la droite !
Quand on lit le déchaînement des internautes "FNophile" contre la droite, on mesure le fossé entre les frontistes et la droite républicaine. Même si cette dernière doit être critiquée sur sa façon de gouverner quand elle était au pouvoir, elle reste obligée de sans cesse louvoyer pour éviter le piège FN tendu par la gauche. Bâtir un projet avec de tels adversaires et de telles méthodes n'est pas simple.
Je n'ai jamais voté à gauche et je ne voterai jamais FN. Je n'ai jamais cédé à la facilité et à la démagogie !
J'attendrais un candidat de droite qui aura les coui... de dire : "J'ai consulté les gens sur le terrain, voilà ce que je vais faire et je m'y tiendrais sans concession ; si vous comptez défendre chacun vos privilèges alors ne votez pas pour moi"
Orchidee31
- 19/02/2015 - 16:34
Triste chrisbord
Vos propos sont infects et complètement débiles - quand à vous, vous l'êtes surement aussi, imbuvable....