En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Piratage informatique

Une centaine de banques victimes d'une gigantesque cyber-fraude, le préjudice est estimé à un milliard de dollars

Publié le 16 février 2015
Ici les hackers ont "franchi un nouveau cap" dans la méthode employée, selon la société de sécurité informatique Kapserky Lab, à l'origine de cette révélation.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ici les hackers ont "franchi un nouveau cap" dans la méthode employée, selon la société de sécurité informatique Kapserky Lab, à l'origine de cette révélation.

Près d'une centaine de banques et d'institutions financières implantées dans 30 pays sont la cible d'une "cyber-fraude sans précédent" depuis 2013, révèle les résultats d'une enquête de la société de sécurité informatique Kapserky Lab, menée en partenariat avec Interpol et Europol. En deux ans, hackers auraient réussi à dérober un milliard de dollars. Si l'on sait que les institutions concernées sont basées notamment en Russie, au Japon, aux Etats-Unis et en Suisse, on ignore leur nom pour des raisons de sécurité. 

Pour Kaperski, cette fraude est le fait d'un "gang de criminels comptant des membres venant de Russie, d’Ukraine et de Chine", nommé Carbanak. Ce dernier aurait "franchi un nouveau cap" dans la méthode employée. En effet, ses hackers ont réussi à "voler l’argent directement dans les banques, sans avoir à viser ceux qui, au final, vont utiliser cet argent". "Ces attaques révèlent une nouvelle fois que les criminels sont prêts à exploiter toutes les failles et les vulnérabilités de tous les systèmes", explique Sanjay Virmani, directeur du centre sur le crime numérique à Interpol.

L'attaque aurait débuté en 2013 avec des infections classiques par hameçonnage : des employés de banque chargés des transferts de fonds ont chargé à leur insu un logiciel malveillant sur leur ordinateur. Les pirates ont ainsi pu installer un outil d'administration à distance (RAT) afin de prendre le contrôle de ces machines, imitant les activités normales. Ils ont donc pu créer de faux comptes pour transférer de l'argent sans éveiller les soupçons.

C'est fin 2013 que l'alerte a été lancée, après qu'un distributeur de billet se soit mis à émettre des billets sans raison à Kiev, en Ukraine. La banque concernée avait alors missionné Kapersky pour mener l'enquête...

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 16/02/2015 - 20:16
Il faudra lire ...
...Kaspersky Lab !