En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Krach

La Suisse abandonne le taux plancher d'un euro pour 1,20 franc suisse, forte chute des valeurs boursières

Publié le 15 janvier 2015
La BNS avait pris cette mesure en 2011 pour "préserver son économie de grave dommage".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La BNS avait pris cette mesure en 2011 pour "préserver son économie de grave dommage".

La Banque nationale suisse (BNS) a mis fin, ce jeudi 15 janvier dans la matinée, au taux plancher d'un euro pour 1,20 franc suisse qui avait été fixé le 6 septembre 2011. Cette annonce, inattendue, a eu pour effet de faire remonter brutalement la valeur du franc suisse face à l’euro et de faire plonger la Bourse suisse. La baisse de la valeur relative de l'euro ne faisait que s'accentuer ce jeudi midi, surtout face au franc suisse : - 18,8%, à 1,0190 franc l'euro (à 15h00). Un temps ce jeudi matin, le franc suisse a même atteint le seuil de 0,86 franc l'euro.

Le 18 décembre dernier, la BNS avait annoncé qu'elle "renforçait le cours plancher de 1,20 franc pour 1 euro et continuera de le faire prévaloir avec toute la détermination requise". Mais aujourd'hui, elle estime que l'instauration de ce plancher, qu'elle qualifie de mesure "exceptionnelle et temporaire", "a préservé l'économie suisse de graves dommages" en limitant la surévaluation du franc et en lui laissant le temps de s'adapter.

Autre facteur qui a poussé la BNS à abandonner son plancher, "les disparités entre les politiques monétaires menées dans les principales zones monétaires ont fortement augmenté ces derniers temps et pourraient encore s'accentuer" d'où la forte appréciation du dollar contre l'euro.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

07.

Les épargnants français, bipolaires ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Solognitude
- 15/01/2015 - 19:29
Qui va rire jaune?
Les communes dont les maires, contre toute prudence, par bêtise, par clientélisme, par ''après moi le déluge", ont effectué ces emprunts qu'ils ont déclarés toxiques pour se dédouaner de toute responsabilité.
N'est-ce pas, Mr le président de l'assemblée nationale?