En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Emporté par la foule...
Loi Taubira : Nicolas Sarkozy "a cédé à une foule" accuse Manuel Valls
Publié le 17 novembre 2014
Le Premier ministre a reproché à l'ancien chef d'Etat sa volonté d'abroger la loi du mariage pour tous.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a reproché à l'ancien chef d'Etat sa volonté d'abroger la loi du mariage pour tous.

Alors que se soutiens se comptent sur les doigts de la main, même dans son camp, Nicolas Sarkozy a reçu une nouvelle salve de reproches. Sans surprises cette fois, puisqu'elle vient du Premier ministre Manuel Valls.

Le 15 novembre dernier, devant une foule qui lui scandait "abrogation", Nicolas Sarkozy avait décidé d'accéder à cette demande lors d'un meeting organisé par Sens commun, mouvement rattaché à l'UMP et proche de la Manif pour tous.

"Quand on est un homme d'État, quand on veut incarner la France, qui plus est quand on a été président de la République, on ne cède pas à une foule. On ne cède pas à une minorité. On tient bon, on est cohérent avec ce qu'on a dit par le passé" a lâché Manuel Valls lundi 17 novembre, face à la presse.

"Le débat en France doit retrouver de la sérénité, de la responsabilité. Il ne sert à rien d'ouvrir des débats qui aujourd'hui sont derrière nous," a-t-il poursuivi.  "La loi Taubira a été votée par le Parlement, elle est approuvée par une immense majorité de l'opinion, beaucoup de responsables de l'opposition considèrent qu'on ne reviendra pas en arrière."

Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christian Estrosi ou encore Nadine Morano se sont d'ores et déjà positionnés contre l'abrogation.

Vu sur : Lu sur le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 18/11/2014 - 09:07
Le calice
On aura bu le calice jusqu'à la lie avec toute cette fine équipe !
vangog
- 18/11/2014 - 01:43
Et c'est un socialo, roi des minorités, qui donne des
leçons sur la résistance aux groupes de pression, on croit rêver!...les socialos ont été, de tout temps, le bras armé des groupes de pression minoritaires, qui ont obtenu, en échange de leur soutien électoral, des postes et des avantages iniques et totalement inégalitaires, immigrés et islamistes, gras intermittents du spectacle, associations parasitées par le communautarisme, syndicats mafieux et destructeurs de l'économie, et, derniers en date, écolo-régressifs et activistes homosexuels. Les socialos leur ont permis de noyauter les médias, de s'accaparer les syndicats et les associations, de manipuler les consciences des plus fragiles, et, aujourd'hui, ce socialo attardé vient donner des leçons sur les minorités, ses alliées de toujours...pitoyable et ridicule!
Le gorille
- 18/11/2014 - 00:57
Belle photo
Elle en dit long sur la personne !