En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
Sûr de lui
Bruno Le Maire : le candidat à la primaire UMP qualifie le retour politique de Nicolas Sarkozy de "flop"
Publié le 01 novembre 2014
Quand il va sur le terrain "Sarkozy n'est pas un sujet", a également assuré Bruno Le Maire à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quand il va sur le terrain "Sarkozy n'est pas un sujet", a également assuré Bruno Le Maire à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles.

Bruno Le Maire en veut. Candidat à la primaire UMP, il est sûr de sa force et a décidé de ne pas faire de cadeaux à ses concurrents, surtout pas à Nicolas Sarkozy. Ainsi, au cours de la même semaine, il a assuré au Figaro que l'idée de l'ancien chef de l'Etat de vouloir remplacer l'UMP était une folie et à Valeurs Actuelles que son retour en politique était un "flop". Selon Bruno Le Maire, quand il va sur le terrain "Sarkozy n'est pas un sujet". "Si je fais un bon score, si lui est en dessous des 80%, alors qu'il avait été élu à 85% en 2004, il y aura un sujet", déclare-t-il encore.

Mi-octobre, dans les colonnes Monde, le député criait déjà haut et fort sa motivation pour diriger l'UMP et en profitait pour critiquait Nicolas Sarkozy sans jamais le citer." Moi, je ne tromperai pas les militants une fois que je serai élu à la présidence de l'UMP !", scandait-il alors. Si le député est sûr de gagner la primaire du parti, il est aussi convaincu qu'il y aura bien un second tour, le 6 décembre. "Ce n'est pas le 29 novembre que l'on connaîtra le prochain président de l'UMP, mais le 6 décembre". "Car je ne pense pas être élu dès le premier tour ! ", s'amuse-t-il. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
04.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
05.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
06.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
07.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
01.
Immigration : l'exemple britannique de Claude Guéant
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 02/11/2014 - 23:35
Je viens de retrouver un article sur V.ACTUELLES
d'après un cadre de l'UMP, les équipes de B.Le maire seraient de mauvaise foi et remettraient en cause la répartition des bureaux, les jugeant insuffisants et trop espacés!! et voudraient pourrir le scrutin pour justifier (si défaite de B.Lemaire) !! d'hypothétiques fraudes"!!! . Ils ont encore 26 jours pour entende raison afin de ne pas reproduire la guérilla à l'UMP
Vincennes
- 02/11/2014 - 01:02
Quelle prétention !!!
Plus je l'entends plus je le trouve hypocrite et cette "campagne" dévoile sa personnalité véritable
Orchidee31
- 01/11/2014 - 18:36
Pauvre le maire
Ce n'est pas comme ça qu'il va gagner - quand on commence a dénigrer
L'adversaire et à fanfaronner c'est qu'on sent sa faiblesse - je le trouve bien prétentieux -il oublie juste qu'avec une seule voix d'avance on a gagné alors ses élucubrations sur les % ne présentent aucun intérêt - il sait que Sarko va gagner et ça le rend amer et jaloux - que Sarko gagne avec 60, 70 ou 80 %, on s'en fout ce qui compte c'est qu'à partir de là on aura enfin un opposant qui tient la route - faudra vous y faire Mr le Maire