En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 7 heures 11 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 8 heures 52 sec
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 11 heures 5 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 11 heures 55 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 15 heures 16 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 16 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 17 heures 2 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 7 heures 38 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 8 heures 49 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 10 heures 40 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 11 heures 16 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 14 heures 12 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 16 heures 7 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 16 heures 39 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 17 heures 13 min
© Reuters
© Reuters
Grandes lignes

Cessions d'actifs, professions réglementées, travail le dimanche... Les préconisations du docteur Macron

Publié le 15 octobre 2014
A l'occasion d'une conférence de presse, le ministre de l'Economie a détaillé ce mercredi les futurs axes de son projet de loi pour relancer la croissance dans l'hexagone, avant de nommer les trois "maladies" de la France : "défiance, complexité, corporatismes".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion d'une conférence de presse, le ministre de l'Economie a détaillé ce mercredi les futurs axes de son projet de loi pour relancer la croissance dans l'hexagone, avant de nommer les trois "maladies" de la France : "défiance, complexité, corporatismes".

Articulant son calendrier autour du budget de la France pour 2015, qui doit être remis à Bruxelles, Emmanuel Macron présentait ce mercredi au conseil des ministres son projet de loi pour l'activité, avant d'en dévoiler les orientations principales au cours d'une conférence de presse. Son contenu veut attester du souhait de la France de s'attaquer à des changements structurels, et surtout donner des gages aux autres gouvernements européens. La menace de sanctions fiancières plane en effet sur la France. 

Sur la cession des actifs de l'Etat 

Emmanuel Macron a annoncé qu'au cours des 18 prochains mois, l'Etat (actionnaire de 74 entreprises, pour une valeur de 110 milliards d'euros), allait céder entre 5 et 10 milliards d'euros d'actifs : "Nous aurons des cessions dans plusieurs domaines. L'objectif chiffré c'est entre 5 et 10 milliards d'euros". Ces cessions d'actifs devraient permettre de réduire la dette à hauteur de 4 milliards d'euros, et de réinvestir dans les entreprises à hauteur de 6 milliards.

A propos des sociétés d'autoroute

Le projet de loi sur l'activité évoqué ce mercredi par Emmanuel Macron préconise également d'accroître la régulation des sociétés d'autoroute. Dans le but réévaluer les tarifs des péages et les sommes déboursées par les sociétés d'autoroute, le ministre a exprimé son souhait de "mieux réguler" les accords avec les sociétés privées. La "rentabilité exceptionnelle" de ces sociétés avait déjà été pointé du doigt il y a quelques semaines par l'Autorité de la concurrence. 

Sur les professions réglementées

Le ministre de l'Economie a ensuite annoncé que selon le projet de loi pour l'activité, les pharmaciens et les professionnels du droit seront autorisés à ouvrir le capital de leurs sociétés aux autres membres de leurs professions. "Il ne s'agit pas de financiariser" ces professions a ajouté Emmanuel Macron au cours de la conférence de presse, ajoutant : "Il faut regarder ce qui marche et ne marche pas dans nos professions réglementées. Il y a parfois un manque de modernisation, des tarifs obsolètes pas revus depuis 1978... Il faut traiter ces blocages".

"Nous pouvons simplifier les conditions d'installation de ces professions. Les ouvrir aux jeunes, par exemple dans le notariat. Permettre aussi à ces professions de mieux s'organiser entre elles, en facilitant les relations au sein des professions de l'exécution des droits, en leur permettant d'ouvrir leur capital entre elles et rénover les tarifs" a notamment proposé le ministre.

Sur le travail dominical 

Parallèlement à ces annonces, le ministre a également évoqué la question du travail dominical, souhaitant qu'il soit possible de travailler entre 5 et 12 dimanches sur une année. 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
fraxcu
- 16/10/2014 - 06:17
Rien appris
Être passé à la banque Rothschild pour sortir cela ! Au contact de Hollande il s' est fortement dégradé le petit Macron. Dans quelques semaines , il n'en restera rien.
vangog
- 15/10/2014 - 22:19
"Faciliter l'installation des officines de Pharmacie"????
Il est vrai que le problème majeur de la France est qu'il n'y a pas assez d'officines en France!!!! Pour résoudre le déficit budgétaire chronique de la SS, c'est certainement la mesure qu'il fallait prendre en priorité?...mais qui contredit l'engagement des UMPS de faire disparaître 6000 officines, qui étaient, selon eux, excédentaires...autres temps, autres mœurs! Bien qu'il soit relayé par les médias propagandistes qui nous montrent avec une complaisance imbécile des villages de 1000 ou 2000 âmes dépourvues d'officines proches (alors que le maillage territorial de la France est un des meilleurs au monde et chaque Français peut-être certain de trouver une officine à moins de quinze kms de distance!), il ne convainc personne, Macron!
Ne parlons pas du travail le dimanche, qui est une pure hérésie qui n'aura aucun effet sur la crise de la demande. Les socialos sont décidément fâchés avec l'économie et il faut éviter de leur donner ce joujou trop fragile pour eux! On a beau leur expliquer qu'ils ne résoudront jamais un problème de demande plombée par une augmentation de l'offre, ils en font fi et augmentent l'offre dans une économie déjà plombée par son manque de compétitivité ...
jmpbea
- 15/10/2014 - 16:07
Emmanuel Micron va bricoler des mesurettes
qui ne feront qu'exaspérer ceux qui en seront victimes et ne rien apporter de plus en emplois et en pouvoir d'achat...méthode toute socialiste qui prévaut maintenant depuis 30 mois et montre sa redoutable efficacité a tous les niveaux ....