En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Passe-passe
L'effet trompeur produit par la déclaration de patrimoine de Manuel Valls
Publié le 07 octobre 2014
Le Premier ministre va bientôt déposer sa prochaine déclaration de patrimoine à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Si Manuel Valls ne possède effectivement qu'un 44m2 à Paris, il vivrait dans plus de 200m2 avec sa famille selon Charlie Hebdo.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre va bientôt déposer sa prochaine déclaration de patrimoine à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Si Manuel Valls ne possède effectivement qu'un 44m2 à Paris, il vivrait dans plus de 200m2 avec sa famille selon Charlie Hebdo.

Le passage du gouvernement Valls 1 au gouvernement Valls 2 a une conséquence, en principe, non-politique : les ministres, nouveaux ou anciens, vont publier une déclaration de patrimoine à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Celles précédemment déposées expliquaient par exemple que Ségolène Royal possédait un appartement de 120m² dans les Hauts-de-Seine ou alors que la valeur de l'ensemble des biens mobiliers de Michel Sapin frôle les deux millions d'euros.

"Charlie Hebdo" s'est toutefois intéressé à celle du premier d'entre eux, le Premier ministre Manuel Valls. Dans sa précédente déclaration, l'ancien maire d'Evry détaillait alors ses deux appartements : un dans l'Essonne de 88m², un autre de 44m² à Paris acquis en 2010 via une SCI dont il dispose de 1% des parts, son épouse, Anne Gravoin possédant les 99% restant. 

Mais contrairement à ce que cette information pourrait laisser penser, le Premier ministre et sa famille ne vivent pas pour autant dans un 44m2 comme le soulligne l'hébdomadaire, le reste des biens ayant été acquis uniquement pas son épouse, Anne Gravoin. 

"À lire le règlement de copropriété de l’immeuble, les lots réunis — dont 14 appartiennent en nom propre à Anne Gravoin, qui a épousé Valls sous le régime de la séparation de biens — permettent de regrouper pas moins de 7 pièces de séjour, 4 chambres, 5 salles d’eau ou salles de bains, ainsi que 5 cuisines et 2 terrasses" développe ainsi Charlie Hebdo, qui estime ainsi la surface dans laquelle vit le Premier ministre à plus de 200 m2. 

Si le Premier ministre respecte la loi à lettre dans sa déclaration de patrimoine, il ne vit pas pour autant dans un 44m2.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MONTCLAR
- 07/10/2014 - 10:15
La solution est simple
Il suffit de supprimer totalement le régime de la séparation de biens. Qui se lance ?
Tiens, au hasard, Sarkozy. Il connait parfaitement. En sa qualité d'avocat, bien entendu.
Pourquoi-pas31
- 06/10/2014 - 17:01
Il semblerait qu'Anne G
héberge un presque SDF, ce qui va lui permettre de déclarer une personne à charge. À moins qu'elle ne paye la taxe de séjour de son visiteur. Ah ! La fiscalité française, c'est un peu une histoire belge. Le belge qui dort à côté de deux verres, un plein et l'autre vide, ce dernier pour le cas qu'il n'ai pas soif.