En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 17 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 9 heures 42 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 13 heures 29 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 14 heures 16 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 15 heures 34 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 8 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 9 heures 47 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 15 heures 28 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 5 heures
On touche au portefeuille

Ukraine : l'Union européenne adopte de nouvelles sanctions économiques contre la Russie

Publié le 29 juillet 2014
Les Européens ont décidé mardi de frapper Moscou au portefeuille pour contraindre Poutine à stopper tout soutien aux forces séparatistes prorusses dans l'est du pays.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Européens ont décidé mardi de frapper Moscou au portefeuille pour contraindre Poutine à stopper tout soutien aux forces séparatistes prorusses dans l'est du pays.

L'objectif était clair. Les sanctions qui allaient être prises ce mardi avaient pour seul but de faire pression sur Vladimir Poutine pour l'amener à faire fermer la frontière russo-ukrainienne. Ainsi, la communauté internationale entend empêcher coûte que coûte d'empêcher les fournitures d'armements aux séparatistes en Ukraine et contraindre Moscou à  négocier avec le pouvoir à Kiev. C'est donc avec cette finalité que les Européens ont décidé de frapper la Russie au portefeuille.

Concrètement, les ambassadeurs des 28, réunis à Bruxelles, ont pour la première fois adopté une série de mesures bloquant  l'accès aux marchés financiers européens des entreprises et banques russes et interdisant  toute nouvelle vente d'armes et de technologies sensibles dans le domaine de l'énergie et des biens à double usage militaire et civil à la Russie.

Première mesure : de nouveaux gels d'avoirs bancaires et interdictions de séjour à quatre proches de Vladimir Poutine et trois sociétés. La liste noire de l'UE comprend actuellement 87 personnes et 20 entités. Mais les sanctions les plus spectaculaires, dont le détail sera dévoilé mercredi, seront celles prises à l'encontre de secteurs-clés de l'économie russe : les entreprises russes auront désormais un accès limité aux crédits des banques européennes, elles ne pourront plus être cotées en Bourse et les transferts de hautes technologies seront restreints. 

En revanche, le secteur du gaz russe, dont l'Europe est fortement dépendante, est exclu du champ des sanctions. De plus, les mesures prises ne seront pas rétroactives dans le domaine de la défense et ne concerneront que les futurs contrats, ce qui permet  à la France d'honorer son contrat de vente de deux porte-hélicoptères Mistral à la Russie. 

"Les sanctions décidées aujourd'hui par l'Union européenne sont un signal fort adressé aux dirigeants de la Fédération de Russie: la déstabilisation de l'Ukraine ou de tout autre pays voisin, aura des coûts énormes pour l'économie russe", a affirmé Herman Van Rompuy dans une déclaration publiée à l'issue du sommet des 28. Ces nouvelles sanctions économiques contre Moscou étaient "inévitables" a quant à elle déclaré la chancelière allemande, Angela Merkel. Elle a appelé le pouvoir russe "à emprunter la voie de la désescalade et de la coopération" dans le conflit en Ukraine, tout en menaçant d'éventuelles nouvelles mesures dans le cas contraire.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 30/07/2014 - 10:26
Mort aux cons - vaste programme
Putain y sont fous ces européens, leurs décisions risquent de faire couler la majorité des clubs de foot, qui servent à blanchir le fric mal acquit des oligarques Russes. Pendant ce temps le bon peuple se prosterne devant les nouvelles "stars" du ballon rond, qui engrangent les millions et, fustigent les patrons de grandes entreprises qui font bosser des centaines de milliers de péquins, en gagnant moins de pognon. Nous vivons une époque moderne..