En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Pause
Chiffres du chômage : 9 400 demandeurs d'emploi supplémentaires en juin (+0,3%), "il y a urgence" estime Chatel
Publié le 27 août 2014
Au total, le nombre de chômeurs en France en juin est de 3 398 000.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au total, le nombre de chômeurs en France en juin est de 3 398 000.

Nouvelle hausse du chômage en juin. Ce vendredi soir, Pôle emploi a en effet dévoilé le nombre de chômeurs inscrits sur ses listes fin juin. Les chiffres sont mauvais puisqu'il y a 9 400 demandeurs d'emploi supplémentaires dans la catégorie A, soit une augmentation de 0,3%. En incluant les catégories A,B et C, il y a 23 000 chômeurs de plus, soit une évolution de +0,5%. Petite activité et outre-mer inclus, il y a 5,04 millions de demandeurs d'emploi, soit un plus haut historique. Seul point positif en juin, la situation des jeunes s'améliore légèrement (-0,3%) tandis que celle des séniors se détériore de nouveau (+0,9%), confirmant des tendances observées au fil des mois. Sur un an, le chômage des moins de 25 ans a décru de 3,1%, alors que celui des 50 ans et plus a bondi de 11,5%.

Le mois dernier les chiffres étaient mauvais puisqu'il y avait eu un bond de 24 800 chômeurs en mai en métropole. Toutes les catégories avaient été touchées par cette hausse. Sur un mois, elle avait atteint +0,4% pour les moins de 25 ans, +0,8% pour les plus de 50 ans. Pôle emploi a recensé 464 000 chômeurs sans activité supplémentaire depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, et 16 000 par mois depuis le début de l'année. 

"Ces chiffres confirment une reprise fragile (de l'économie) au second trimestre 2014, en ligne avec les prévisions de croissance (...) de l'Insee", a réagi le ministère du Travail. "Les efforts que le gouvernement déploie depuis deux ans ont permis de contenir la progression" du chômage, poursuit dans un communiqué le ministère, qui fait remarquer que la hausse mensuelle moyenne du chômage au deuxième trimestre 2014 (+16 300) est inférieure à celles des deuxièmes trimestres 2013 (+17 200) et 2012 (+18 700). En revanche, la hausse du chômage s'est accélérée par rapport au premier trimestre 2014 (+14.000).

Cette nouvelle hausse du chômage a été largement commentée par la classe politique. Ainis, Yves Jégo et Chantal Jouannon ont indiqué dans un communiqué commun : "Il serait plus que temps que le gouvernement prenne la mesure de son échec et mette en oeuvre des mesures d'urgences pour endiguer ce flux continu de nouveaux chômeurs. (...) On ne peut que se désespérer de la passivité du Gouvernement qui devient spectateur d'un drame qui frappe un demi million de familles de plus depuis l'élection de François Hollande". 

De son côté le Front national assure que "les très mauvais chiffres du chômage au mois de juin (...) illustrent une nouvelle fois la dégradation continue de l'emploi dans notre pays et l'incapacité alarmante du gouvernement à remettre l'économie française sur les voies de la croissance". Le parti de Marine Le Pen ajoute dans son communiqué : "Pire, mois après mois, la politique prétendument ambitieuse du 'Pacte de responsabilité' se révèle être une escroquerie phénoménale. Aucune relance des embauches n'est finalement attendue pour compenser les baisses massives de charges accordées aux grandes entreprises. En conséquence: non seulement le chômage ne baissera pas, mais les comptes publics vont continuer à se dégrader faute de rentrées fiscales". 

Enfin, Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP, déclare : "Sur l'inversion de la courbe du chômage, le gouvernement ne peut pas se contenter de l'aveu d'échec de M.Hollande lors de son intervention du 14 juillet dernier. Il faut agir ! Et ne pas renvoyer à un hypothétique 'rendez-­vous' à la rentrée de septembre comme l'a fait le président de la République le 14 juillet : il y a urgence ! ".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
07.
Pourquoi les jeunes Français sont bien loin du portrait idéalisé d’une génération libertaire, ouverte et écolo…
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 27/07/2014 - 21:50
Les drapeaux sont en berne...encore 30 000 chomeurs
de plus...la président va accueillir les familles à l'Elysee ...la gendarmerie va envoyer ses spécialistes chez pôle emploi...trois jours de recueillement sont prévus...le pilote de l'avion, le capitaine Valls , va être entendu par les services spéciaux ...la tour de contrôle de l'Elysee ne répond plus...
chrisbord
- 27/07/2014 - 12:22
Ben voyons
Hollande préfère encore une fois favoriser et mettre en exergue ce malheureux "accident" pour cacher sa médiocrité voir son incapacité a améliorer la situation de l'emploi en France !
Il ne peut entretenir une foultitude d'étrangers sur le sol français et développer une situation qui permettrait a notre pays de se relancer. Il est bien trop préoccupé par sa réléction très incertaine de 20017 !
Anguerrand
- 26/07/2014 - 14:37
À vangog
Je vous cite " le FN fera, ceci ou cela " en êtes vous bien sur? Seriez vous décideurs au FN ? Vous savez bien qu'entre ce qu'affirment les partis avant l'élection et ce qui se passe dans la réalité, il y a un monde, surtout quand un parti sans la moindre expérience sera confronté aux réalités économiques et sociales bien particulières en France. MLP à déjà trahi les valeurs initiales du FN en virant à gauche,alors pourquoi serait elle plus crédible que les autres politiques?