En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
ça balance

UMP : Dati, Estrosi et Pécresse règlent leurs comptes avant le bureau politique

Publié le 08 juillet 2014
Rachida Dati s'en est prise mardi au triumvirat formé par Alain Juppé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin. Christian Estrosi a "flingué" Jean-François Copé, tout comme Valérie Pécresse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rachida Dati s'en est prise mardi au triumvirat formé par Alain Juppé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin. Christian Estrosi a "flingué" Jean-François Copé, tout comme Valérie Pécresse.

Trois personnalités importantes de l'UMP invitées sur trois radios différentes, cela donne des petites phrases savoureuses et des règlements de compte. Rachida Dati a été la première à déguainer. La députée européenne a attaqué le triumvirat formé par Alain Juppé, François Fillon et Jean-Pierre Raffarin. "Vous avez remarqué ? La conférence sociale est un échec, la France est en état d'urgence et nous n'avons pas une réaction de notre fameux triumvirat qui était censé représenter, rassembler, faire de l'opposition par rapport à cette gauche qui met la France à genoux. Je n'ai pas vu ni un communiqué ni une déclaration par rapport à l'état de la France" a-t-elle d'abord dit sur LCI et Radio Classique.

Ce triumvirat "était censé apaiser, rassembler, débattre, organiser, soi-disant réorganiser l'UMP. Aujourd'hui, on se rend compte qu'il n'y a jamais eu autant de divisions, de fractures. (...) J'ai entendu certains, il n'y a pas si longtemps que ça, qui disaient qu'à l'UMP on utilisait des méthodes de mafia. Aujourd'hui, il faut faire attention à ne pas les utiliser" a-t-elle indiqué avant de défendre Nicolas Sarkozy. "S'ils veulent battre Nicolas Sarkozy, qu'ils le battent à la loyale. Mais c'est vrai que, pour certains, la loyauté ce n'est pas dans leur logiciel ni dans leur ADN" a-t-elle conclu. Une attaque-défense qui n'est pas passée inaperçue.

 

Celle de Christian Estrosi a été également remarquée. Le maire de Nice a chargé Jean-François Copé en défendant l'ancien président de la République. "Nicolas Sarkozy a eu tort de faire confiance à Jean-François Copé. Oui j'ai des doutes sur la manière dont il a administré l'UMP. On a choisi de lui faire confiance. C'est à partir de 2012 que les doutes ont éclaté. Mais au-delà de ça, il y a un triumvirat à la tête de l'UMP : désormais, c'est à eux de nous éclairer !" a lancé le député UMP. 

 

En passant, il a souligné ses différences avec François Fillon. "C'est un ultralibéral alors que moi, je suis un gaulliste, un colbertiste, un bonapartiste. Je suis pour la vision d'un Etat stratège, qui permette de relancer une grande production industrielle dans le pays. Je veux baisser les impôts, là où François Fillon dit que c'est impossible" a-t-il indiqué.

Enfin, Valérie Pécresse était invitée de RTL. L'ancienne ministre n'est visiblement pas convaincue par l'équipe dirigeante actuelle et attend des actes. La députée UMP ne soupçonnait pas l'ampleur des détournements au sein du parti. Pour elle, afin que le parti puisse retrouver une crédibilité sur la scène politique, il faut proposer de mettre fin à certaines pratiques. Selon Valérie Pécresse, il"faut nettoyer l'UMP".

Des petites phrases qui devraient être largement commentées lors du bureau politique de ce mardi soir. A l'UMP, la soirée promet d'être animée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

06.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lecteur d'infos
- 09/07/2014 - 00:00
Message aux pontes de l'UMP :
Message aux pontes de l'UMP : pas la peine de vous flinguer entre vous, vous êtes déjà morts !!! L'UMP ne va pas tarder à disparaître des écrans radars !
Et je ne trouve pas que ce soit une bonne nouvelle :-(
Anguerrand
- 08/07/2014 - 17:36
Que fait ce triumvirat centriste à la tête de l'UMP?
Les UMP sont majoritairement à droite et des centristes chiraquiens prennent le pouvoir contre l'avis des adherents. Ça sent la fin de l'UMP et ĺarrivee de la " droite forte" après les élections internes, sinon il n'y aurait plus de parti de droite, le FN devient de gauche.