En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 3 heures 44 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 4 heures 19 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 7 heures 58 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 12 heures 22 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 12 heures 48 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 4 heures 1 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 4 heures 30 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 6 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 7 heures 47 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 9 heures 38 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 13 heures 8 min
© Capture vidéo Europe 1
© Capture vidéo Europe 1
Explications

Nicolas Sarkozy : "Il y a eu une instrumentalisation de la justice"

Publié le 02 juillet 2014
Nicolas Sarkozy s'est exprimé publiquement pour la première fois sur sa mise en examen dans une affaire de trafic d'influence dans une interview accordée à TF1 et Europe 1.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Sarkozy s'est exprimé publiquement pour la première fois sur sa mise en examen dans une affaire de trafic d'influence dans une interview accordée à TF1 et Europe 1.
  •  Nicolas Sarkozy a été mis en examen ce mercredi pour trafic d'influence actif, corruption active et recel de violation du secret professionnel.
  •  Cette mise en examen a été décidée à l'issue d'une garde à vue qui a duré une quinzaine d'heures, une mesure exceptionnelle pour un ancien chef d'Etat.
  •  L'ex-président risque des peines pouvant aller jusqu'à dix ans de prison et 150 000 euros d'amende. Des peines complémentaires sont prévues par le code pénal, notamment l'interdiction des droits civiques.  
  •  De telles sanctions priveraient Nicolas Sarkozy de se porter candidat à un quelconque mandat, pour une ou plusieurs années.
  •  Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy et le haut magistrat Gilbert Azibert ont également été mis en examen, pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction.

>> 20h35 : Fin du direct : retrouvez l'intégralité de l'entretien via ce verbatim d'Europe 1.

J'aime passionnément mon pays et je ne suis pas un homme qui se décourage. NS

— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) 2 Juillet 2014

20h30 : Nicolas Sarkozy laisse planer le doute sur sa candidature à la présidence de l'UMP

"La question de savoir si on doit renoncer ne se pose pas pour moi. (...) Je regarde avec consternation la situation de la France et je connais l'inquiétude et la souffrance des Francais. (...) J'aurais à réfléchir sur la décision que je prendrai d'ici à la fin du mois d'août ou du mois de septembre" 

20h26 : Nicolas Sarkozy revient sur le financement de sa campagne de 2012

"Cette campagne a été vérifiée dans tous les sens par la Commision des comptes de campagne et par le Conseil Constitutionnel. (…) Ma campagne n'a pas coûté un centime au contribuable. Il n'y a jamais eu de double système de facturation (...) C'est une folie, personne ne peut jamais imaginer que les enquêteurs soient passés au travers".

20h25 : "Je n'ai rien à me reprocher" 

"Rien. Cela fait 35 ans que je fais de la politique. (...) Je suis écouté dans mes téléphones depuis plusieurs mois. On ne trouve rien. Je prends les Français à témoin. Quand on est innocent, on n'a pas peur de s'expliquer". 

20h23 : Nicolas Sarkozy charge son avocat 

"Il existe une écoute (...) où je dis à Thierry Herzog : non, je ne ferai pas l'intervention. M. Azibert n'a rien obtenu, je n'ai pas fait de démarches. Où est le traffic dinfluence ? Ou est la corruption ? C'est scandaleux". 

20h21 : "Je ne demande aucun avantage"

"Je ne demande aucun droit particulier. Je vous rappelle que j'ai été interrogé dans le cadre de l'affaire Bettencourt (...) J'ai eu un non-lieu, savez-vous que j'ai dû endurer 22h d'interrogatoire ?"

DIRECT. Sarkozy : "J’ai été mis sur écoutes en sept 2013, pour des faits supposés d’argent versé par monsieur Kadhafi - absurdes - en 2007"

— Atlantico (@atlantico_fr) 2 Juillet 2014

20h18 : "Il y a une instrumentalisation de la justice" 

"Les choses sont claires. Madame Taubira, garde des Sceaux, sur le plateau de monsieur Bouleau, a été convaincue de mensonge lorsqu’elle a dit : "je n’ai jamais eu connaissance des écoutes des conversations de monsieur Sarkozy". Vous avez prouvé qu’elle avait menti. Vous savez comme moi que monsieur Valls a menti lorsqu’il était ministre de l’Intérieur. D’ailleurs, je suis très étonné. Ce matin même, monsieur Valls dit : "les faits qui sont reprochés à Nicolas Sarkozy sont très graves". Mais qu’en sait-il ?"

20h16 : "Il y avait une volonté de m'humilier"

"Ces chefs d'accusation sont grotesques. Je ne connaissais pas le dossier, et j'ai accepté de répondre à toutes les questions scrupuleusement. Est-il normal que je sois écouté dans le cadre de mes conversation les plus intimes (....) et qu'elles soient diffusées par des journalistes, des médias. Est-il normal que je sois mis en garde à vue pendant 15 heures ?" 

20h11 : Nicolas Sarkozy se dit choqué par cette affaire 

"Je suis profondément choqué de ce qui s'est passé. Je ne demande aucun privilège. Et si j'ai commis des fautes, j'en assumerai toutes les conséquences. Je ne suis pas un homme qui fuit ses responsabilités."

EN DIRECT. Nicolas Sarkozy : "Est-il normal que je sois écouté dans mes conversations les plus intimes ?" >> http://t.co/DmqkgNOLUX

— Atlantico (@atlantico_fr) 2 Juillet 2014

20h09 : Nicolas Sarkozy explique pourquoi il a tenu à accorder cet interview

"J'ai estimé que la situation est suffisamment grave pour que je dise aux Français de ce qu'il en était de l'instrumentalisation politique d'une partie de la justice aujourd'hui. "Dans notre pays qui est le pays des droits de l'homme, (...) il y a des choses qui sont en train d'être organisées. Les Français doivent les connaître, et en leur conscience, et en toute liberté, doivent juger de ce qu'il en est".

"Tout est fait pour donner de moi une image qui n'est pas conforme à la vérité. Je veux dire à ceux qui nous écoutent, ou ceux qui nous regardent, que je n'ai jamais trahi leur confiance, que jamais je n'ai commis un acte contraire aux principes républicains, ou à l'Etat de droit."

19h45 : "Il y avait une volonté de m'humilier"

"J’ai été en garde à vue pendant 15 heures sous la surveillance de policiers, les deux dames qui m’ont donné rendez-vous à deux heures du matin, il y avait une volonté de m’humilier" a-t-il expliqué, selon des déclarations du journaliste d'Europe 1 Nicolas Poincaré qu'il a tenus à l'antenne.

19h35 : Thierry Herzog a-t-il voulu faciliter l'arrivée du magistrat Azibert à Monaco ?

Lâcherait-il son avocat ? Nicolas Sarkozy, dans l'entretien qu'il a accordé à Europe 1 et TF1 ce mercredi (diffusion ce soir à 20 heures) aurait en tout cas reconnu que Thierry Herzog lui avait effectivement demandé d'aider le magistrat Gilbert Azibert pour obtenir un poste à Monaco.

Retrouvez l'itw de Nicolas Sarkozy ce soir au 20h de @tf1 et Europe1 pic.twitter.com/vnYlyip7jJ

— Catherine Nayl (@CNayl) 2 Juillet 2014

19h20 : "Je n'ai jamais commis un acte contraire aux principes républicains ou à l'Etat de droit"

"Il était venu pour moi le temps de m'expliquer, de prendre la parole. Et la nuit dernière qui me fût réservée m'a convaincu de la nécessité de le faire. Je suis profondément choqué par ce qui s'est passé. Je ne demande aucun privilège. Et si j'ai commis des fautes, j'en assumerai toutes les conséquences. Je ne suis pas un homme qui fuit ses responsabilités."

19h00 : Nicolas Sarkozy contre-attaque suite à sa mise en examen

Contre-attaque médiatique pour l'ancien chef de l'Etat, qui est interrogé par Europe 1 et TF1 ce soir suite à sa mise en examen pour trafic d'influence actif, corruption active et recel de violation du secret professionnel.

Vu sur : tf1.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gilly
- 03/07/2014 - 09:52
@Ganesha
Regardez les montres de Moscovici et Sapin. On reparlera des boîtes qui pourraient contenir.... Il a de l'argent, sa femme aussi. Il assume et n'essaie pas de se faire passer pour un pauvre qui déclare une vieille bagnole ou une table et 10 chaises sur sa déclaration de patrimoine.
On peut aussi parler du Teinté qui fraude le fisc en ne faisant pas déclaration commune avec Rottweiler.
ISABLEUE
- 03/07/2014 - 09:15
Rolex Ganesha et alors ???
Mentalité de pov type !!
Si c'est tout ce que vous avez dire, taisez vous.
Le débat n'a pas besoin de pisse copie dans votre genre.
assougoudrel
- 03/07/2014 - 06:14
@Ganesha et sa Rolex
Si je comprends bien, Mr Sarkozy qui a un cabinet d'avocats, a une femme riche qui peut lui faire de beaux cadeaux, fait des conférences qui lui rapporte un peu de "vaisselles de poche", n'a pas le droit d'avoir une Rolex. C'est une remarque de jaloux comme beaucoup de français de gauche aigri. Un sujet si important et on parle d'une montre. On a de l'argent et pour ne pas froisser des esprits mesquins, on doit porter au poignet une Kelton et rouler en fiat panda. On a pas le droit de se faire plaisir avec son propre argent. Ridicule mentalité de 'pisse trois gouttes". Réflexion de cas sociale Quel pays!