En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Réactions politiques
Lynchage d'un jeune Rom : Valls condamne, Hollande parle "d'actes innommables et injustifiables"
Publié le 17 juin 2014
Il a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné, selon une source policière.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné, selon une source policière.

Le lynchage du jeune Rom à Pierrefitte-sur-Seine fait réagir ce mardi matin. Après Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur qui a condamné les "violences infligées", François Hollande et Manuel Valls se sont exprimés tour à tour. Le président de la République a dénoncé "des actes innommables et injustifiables, qui heurtent tous les principes sur lesquels notre République est fondée". Le chef de l'Etat "demande que tout soit engagé pour retrouver les auteurs de cette agression".

Manuel Valls a pris la parole quelques minutes plus tard. Le Premier ministre a également condamné "avec une grande fermeté" l’agression du jeune Rom. "Manuel Valls condamne avec une grande fermeté l’agression de ce jeune homme et demande à ce que les responsables de cet acte inacceptable soient retrouvés dans les délais les plus rapides pour répondre de leurs actes devant la justice" indique le communiqué transmis à l'AFP. 

Michel Fourcade, le maire de Perrefitte avait demandé au ministère de l'Intérieur de lui fournir un commissariat à part entière. Concernant l'affaire en elle-même, le jeune homme de 16 ans "a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné", selon une source policière. Soupçonné d’avoir cambriolé un appartement dans la cité, il a été lynché par un groupe d'habitants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
02.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
05.
Notre-Dame : quand du recueillement on passe au cirque !
06.
Pourquoi la fonte du permafrost pourrait avoir des conséquences encore pires que prévues
07.
Les vrais objectifs de la sulfureuse ONG Qatar Charity
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 22/06/2014 - 09:25
Voilà pourquoi on ne pousse pas les investigations bien loin
Je lis dans Libération du 20 juin où l’on déplore une « Panne de témoins sur le lynchage du jeune Rom » : "La police judiciaire de Bobigny multiplie les auditions pour identifier «individuellement» la douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «âgés de 16-17 ans et tous d’origine africaine» ayant déboulé le soir du 13 juin dans le camp de Roumains de l’autre côté de la nationale 11." Oh le bel aveu qu’on a été obligé de faire : « et tous d’origine africaine » ! Mais alors cela signifierait que les coupables ne sont pas des « sales blancs », des « sales français de souche » comme la presse et les organisations bienpensantes ont essayé de nous le faire croire. Gageons que maintenant c’est l’éteignoir qu’on va essayer de mettre sur l’affaire.
vangog
- 18/06/2014 - 09:36
Mais si, mais si, Vallsito, cet acte est "nommable"...
il s'agit d'un acte d'auto-défense d'une communauté vis à vis d'une autre, comme ces habitants des quartiers nord de Marseille qui avaient brulé et "évacué" eux-même un squat de Roms, et comme tous les actes identiques que notre Justice et nos médias corrompus par une idéologie sectaire ont pasé sous silence...
A force d'être "innomables", ces actes vont se multiplier, et vous parviendrez finalement à les "nommer", Vallsito!...
EREC56
- 17/06/2014 - 23:47
Indignation à deux vitesses
Ce genre de barbarie arrive à des français de souche mais les médias et les hommes politiques se taisent dans ces cas là. Pourriture idéologique !