En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Réactions politiques

Lynchage d'un jeune Rom : Valls condamne, Hollande parle "d'actes innommables et injustifiables"

Publié le 17 juin 2014
Il a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné, selon une source policière.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné, selon une source policière.

Le lynchage du jeune Rom à Pierrefitte-sur-Seine fait réagir ce mardi matin. Après Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur qui a condamné les "violences infligées", François Hollande et Manuel Valls se sont exprimés tour à tour. Le président de la République a dénoncé "des actes innommables et injustifiables, qui heurtent tous les principes sur lesquels notre République est fondée". Le chef de l'Etat "demande que tout soit engagé pour retrouver les auteurs de cette agression".

Manuel Valls a pris la parole quelques minutes plus tard. Le Premier ministre a également condamné "avec une grande fermeté" l’agression du jeune Rom. "Manuel Valls condamne avec une grande fermeté l’agression de ce jeune homme et demande à ce que les responsables de cet acte inacceptable soient retrouvés dans les délais les plus rapides pour répondre de leurs actes devant la justice" indique le communiqué transmis à l'AFP. 

Michel Fourcade, le maire de Perrefitte avait demandé au ministère de l'Intérieur de lui fournir un commissariat à part entière. Concernant l'affaire en elle-même, le jeune homme de 16 ans "a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné", selon une source policière. Soupçonné d’avoir cambriolé un appartement dans la cité, il a été lynché par un groupe d'habitants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

07.

D’Emmanuel Macron à Benjamin Griveaux : les petites phrases sur lesquelles on se borne au détriment des sujets de fond

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 22/06/2014 - 09:25
Voilà pourquoi on ne pousse pas les investigations bien loin
Je lis dans Libération du 20 juin où l’on déplore une « Panne de témoins sur le lynchage du jeune Rom » : "La police judiciaire de Bobigny multiplie les auditions pour identifier «individuellement» la douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «âgés de 16-17 ans et tous d’origine africaine» ayant déboulé le soir du 13 juin dans le camp de Roumains de l’autre côté de la nationale 11." Oh le bel aveu qu’on a été obligé de faire : « et tous d’origine africaine » ! Mais alors cela signifierait que les coupables ne sont pas des « sales blancs », des « sales français de souche » comme la presse et les organisations bienpensantes ont essayé de nous le faire croire. Gageons que maintenant c’est l’éteignoir qu’on va essayer de mettre sur l’affaire.
vangog
- 18/06/2014 - 09:36
Mais si, mais si, Vallsito, cet acte est "nommable"...
il s'agit d'un acte d'auto-défense d'une communauté vis à vis d'une autre, comme ces habitants des quartiers nord de Marseille qui avaient brulé et "évacué" eux-même un squat de Roms, et comme tous les actes identiques que notre Justice et nos médias corrompus par une idéologie sectaire ont pasé sous silence...
A force d'être "innomables", ces actes vont se multiplier, et vous parviendrez finalement à les "nommer", Vallsito!...
EREC56
- 17/06/2014 - 23:47
Indignation à deux vitesses
Ce genre de barbarie arrive à des français de souche mais les médias et les hommes politiques se taisent dans ces cas là. Pourriture idéologique !