En direct
Best of
Best Of
En direct
Réactions politiques
Lynchage d'un jeune Rom : Valls condamne, Hollande parle "d'actes innommables et injustifiables"
Publié le 17 juin 2014
Il a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné, selon une source policière.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné, selon une source policière.

Le lynchage du jeune Rom à Pierrefitte-sur-Seine fait réagir ce mardi matin. Après Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur qui a condamné les "violences infligées", François Hollande et Manuel Valls se sont exprimés tour à tour. Le président de la République a dénoncé "des actes innommables et injustifiables, qui heurtent tous les principes sur lesquels notre République est fondée". Le chef de l'Etat "demande que tout soit engagé pour retrouver les auteurs de cette agression".

Manuel Valls a pris la parole quelques minutes plus tard. Le Premier ministre a également condamné "avec une grande fermeté" l’agression du jeune Rom. "Manuel Valls condamne avec une grande fermeté l’agression de ce jeune homme et demande à ce que les responsables de cet acte inacceptable soient retrouvés dans les délais les plus rapides pour répondre de leurs actes devant la justice" indique le communiqué transmis à l'AFP. 

Michel Fourcade, le maire de Perrefitte avait demandé au ministère de l'Intérieur de lui fournir un commissariat à part entière. Concernant l'affaire en elle-même, le jeune homme de 16 ans "a été retrouvé vendredi en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné", selon une source policière. Soupçonné d’avoir cambriolé un appartement dans la cité, il a été lynché par un groupe d'habitants.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
05.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
06.
Votre mémoire pourra-t-elle être piratée dans le futur ? La réponse est plus inquiétante que vous ne le croyez
07.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 22/06/2014 - 09:25
Voilà pourquoi on ne pousse pas les investigations bien loin
Je lis dans Libération du 20 juin où l’on déplore une « Panne de témoins sur le lynchage du jeune Rom » : "La police judiciaire de Bobigny multiplie les auditions pour identifier «individuellement» la douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «âgés de 16-17 ans et tous d’origine africaine» ayant déboulé le soir du 13 juin dans le camp de Roumains de l’autre côté de la nationale 11." Oh le bel aveu qu’on a été obligé de faire : « et tous d’origine africaine » ! Mais alors cela signifierait que les coupables ne sont pas des « sales blancs », des « sales français de souche » comme la presse et les organisations bienpensantes ont essayé de nous le faire croire. Gageons que maintenant c’est l’éteignoir qu’on va essayer de mettre sur l’affaire.
vangog
- 18/06/2014 - 09:36
Mais si, mais si, Vallsito, cet acte est "nommable"...
il s'agit d'un acte d'auto-défense d'une communauté vis à vis d'une autre, comme ces habitants des quartiers nord de Marseille qui avaient brulé et "évacué" eux-même un squat de Roms, et comme tous les actes identiques que notre Justice et nos médias corrompus par une idéologie sectaire ont pasé sous silence...
A force d'être "innomables", ces actes vont se multiplier, et vous parviendrez finalement à les "nommer", Vallsito!...
EREC56
- 17/06/2014 - 23:47
Indignation à deux vitesses
Ce genre de barbarie arrive à des français de souche mais les médias et les hommes politiques se taisent dans ces cas là. Pourriture idéologique !