En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
C'est dans l'air
Rachat de Bouygues Telecom par Orange : aucune offre formelle n'a été déposée
Publié le 16 mai 2014
Selon une information du quotidien "Les Echos", les deux opérateurs auraient toutefois entamé des discussions autour d'une éventuelle union.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une information du quotidien "Les Echos", les deux opérateurs auraient toutefois entamé des discussions autour d'une éventuelle union.

Le marché des télécoms en France est en pleine restructuration. Depuis l'arrivée de Free sur le marché, il a été profondément transformé et cela ne fait que commencer. Ainsi, la recomposition du paysage français dans ce secteur est en cours. Principal fait d'armes à l'heure actuelle : le rachat de SFR par Numericable. Une acquisition qui va dans le sens de la volonté de l'Etat de voir le nombre d'opérateurs revenir à trois au lieu de quatre. Mais, selon Les Echos, une autre opération de ce genre pourrait prochainement avoir lieu. En effet, le quotidien économique l'assure dans son édition de jeudi : Orange est intéressé par le rachat de Bouygues Telecom.

Concrètement, le groupe présidé par Stéphane Richard aurait entamé des discussions avec Bouygues afin de valoriser ce dernier à "au moins six milliards d'euros" selon le quotidien. Toutefois selon une source proche du dossier citée par l'AFP, ces échanges ne sont "pas encore très avancées". Pour preuve : aucune offre formelle n'a encore été déposée. "Il y a des discussions tout azimuts, on regarde tout ce qui est possible", a expliqué une source citée par Reuters, ajoutant qu'en plus d'une opération capitalistique, d'autres options étaient envisagées comme un partage d’infrastructures ou un accord de gros.

Dans un communiqué, Orange ne confirme ni n'infirme les informations des Echos. "Orange estime qu'une consolidation du marché mobile français serait positive à long terme tant pour l'investissement que pour le consommateur", indique seulement le groupe français. "Orange explore les opportunités qu'offre la recomposition en cours du paysage français des télécoms, tout en rappelant que sa position de leader lui permet une totale indépendance." Et d'ajouter: "Orange agira dans le seul intérêt de ses actionnaires, de ses salariés et de ses clients et sera particulièrement attentif à la création de valeur et aux risques juridiques d'une éventuelle opération."

Seule certitude : le groupe de BTP et de construction Bouygues est à la recherche d’un plan B pour sa filiale télécoms après l'échec de son projet de mariage avec la filiale de Vivendi SFR.

Vu sur : lu sur Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
02.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
03.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
04.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
05.
Notre-Dame : quand du recueillement on passe au cirque !
06.
Pourquoi la fonte du permafrost pourrait avoir des conséquences encore pires que prévues
07.
Les vrais objectifs de la sulfureuse ONG Qatar Charity
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires