En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© REUTERS/Pascal Rossignol
Guerre larvée
UMP : Jean-François Copé et Alain Juppé veulent exclure Henri Guaino qui leur répond
Publié le 12 mai 2014
Le député refuse de voter pour Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Ile-de-France aux élections européennes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député refuse de voter pour Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Ile-de-France aux élections européennes.

Henri Guaino ne changera pas d'avis et garde sa ligne de conduite. Ce lundi, il explique dans l'Opinion qu'il ne quittera pas l'UMP malgré les pressions des chefs de son parti, Alain Juppé et Jean-François Copé en tête. Guaino a fustigé "le caporalisme" de ceux qui souhaitent le voir prendre de la distance avec l'UMP. 

Invité dimanche du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, Alain Juppé s'est exprimé sur l'intention d'Henri Guaino de ne pas voter pour Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Île-de-France aux élections européennes. "Quand on est à ce point en désaccord avec son propre parti politique, la dignité la plus élémentaire est d'en tirer les conséquences", a tranché le maire de Bordeaux, sous-entendant clairement la démission du parti. "On ne peut pas à la fois dire qu’on appartient à un parti et faire campagne contre les candidats investis par ce parti", a-t-il ajouté, ferme. Quand on lui demande s'il est "choqué" par cette fronde de l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy ? "Oui", a répondu l'ex-Premier ministre.

Ce lundi matin, Jean-François Copé est venu apporter son soutien à Alain Juppé sur les ondes d'Europe 1. "Je dis qu'il faut être cohérent ! Alain Juppé a raison : à un moment, il faut rappeler qu'on a une famille politique, que même si on peut avoir des nuances, moi j'attends qu'on soit constructifs. Le message que nous disons à l'UMP tous les jours aux Français : c'est ‘balayons devant notre porte’ ! Ayons le courage de réformer la France pour être plus forts en Europe !" a déclaré le président de l'UMP. 

"Ce sont des mots empreints d'arrogance", juge Henri Guaino. "C'est un vote de conviction, je ne vais pas renier mes convictions", se défend le député des Yvelines. 


L'Opinion de Henri Guaino par Lopinionfr

 

 

 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et maintenant voici le PQ blasphématoire…
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
La déconsommation affecte tous les secteurs, sauf l’alimentaire et le made in France. Mais les Gilets jaunes n‘y sont pour rien
06.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
07.
Macronracourcix : la France prise au piège de son syndrome Astérix ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 12/05/2014 - 22:40
Bruno Le Maire et la nouvelle génération politique
Bruno Le Maire est un homme politique lucide et responsable qui a quitté son statut de fonctionnaire avec son élection. Il doit préparer le terrain pour 2017
Nous ne voulons plus de cette Droite étatiK qui a collaboré par intérêt indigne au système socialo-communiste d'une aberration injuste, insatiable et ruineuse qui a assujetti une société captive, prise dans les filets d'une redistribution déloyale, mensongère. Une société infantilisée par un pouvoir abusif, gourmand, clientéliste qui ne sait que ponctionner donc sanctionner le travail productif de richesse .
Assez des complices du prêt-à-penser, assez des Debré et autres Juppé, Copé, NKM qui a joué la lolita à bouclettes dans une campagne électorale évanescente, boboïde, étatiK, sans tripes, alors qu'il nous faudrait l'audace visionnaire d'une sorte de Margaret Thatcher.
Sefriane74
- 12/05/2014 - 20:24
Il me semble qu'un tandem Guaino / Wauquier
pourrait amener un peu de sérieux en politique. Je n'ai pas souvenance de casseroles à leurs endroits et le discours des deux sur l'Europe me plait bien. Effectivement il faut être plus agressif car en face il y a du fourbe qui n'hésite pas à caresser Mou dans le sens du poil et de pratiquer une politique nauséabonde qui ressemble à une très très longue punition.
mainatework
- 12/05/2014 - 19:48
Dommage aussi pour Philippe Séguin
Dommage aussi pour Philippe Séguin

D'accord avec votre commentaire, Verges. C'est également valable pour Philippe Séguin je pense, même s'il me semblait un peu doux rêveur sur certains sujets "sensibles". À un moment il faut y aller, et être décidé à payer le prix pour "tuer le père" en prenant les risques nécessaires. Raymond Barre, de son côté, a vraiment essayé de faire la différence et d'avancer concrètement sans faire de l'esbroufe et sans coups de menton bidons, mais il s'est heurté à la machine RPR et à Chirac qui prétendait être plus "national" que lui, alors qu'en fait c'était tout le contraire, et puis il y a eu ce mot un peu malheureux lors de l'attentat de la rue des Rosiers, et alors les chiraquiens ne l'ont pas raté. Mais lui avait la stature d'un homme d'État, il n'était pas bateleur pour deux sous. Respect à sa mémoire.