En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 19 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 45 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 14 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 25 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 40 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 20 heures 54 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 21 heures 51 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 22 heures 52 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 33 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 43 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 15 heures 54 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 18 heures 56 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 9 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 8 min
Marseille, 29 jan 2020 (AFP) - Les grévistes de La Méridionale ont voté mercredi la reprise du travail après l'accord trouvé avec sa concurrente de la Corsica Linea (ex-SNCM) dont les navires restent eux bloqués par une partie de ses salariés à l'appel de la CGT.

"Nous avons voté à la majorité la levée des blocages des navires en assemblée générale mercredi matin, après plus 20 jours de grève", a annoncé à l'AFP Cyril Venouil, délégué STC à La Méridionale.

"Concernant les navires de La Méridionale rien ne les empêche de partir, nous nous sommes prononcés pour la reprise du travail dès aujourd'hui", a poursuivi M. Venouil.

Depuis le 10 janvier, des grévistes de La Méridionale, société appartenant au groupe logistique Stef, bloquaient deux de leurs bateaux et trois de la Corsica Linea sur le port de Marseille, à l'appel du syndicat des travailleurs corses (STC) et de la CFTC de La Méridionale, en raison des négociations sur la future desserte de la Corse.

Ils ont été rejoints le 15 janvier par des salariés de la Corsica Linea à l'appel de la CGT qui de son côté a annoncé mercredi, avoir voté la poursuite du blocage de ses navires jusqu'à au moins jeudi, selon Frédéric Alpozzo, salarié à la Corsica Linea et secrétaire général CGT des marins de Marseille.

"Nous attendons que l'actionnaire de La Méridionale (le groupe logistique Stef, Ndlr) confirme par écrit l'accord" trouvé mardi.

Dans un communiqué, les deux compagnies ont annoncé mardi qu'elles s'étaient mises d'accord pour présenter une "réponse commune" au prochain marché public de desserte de la Corse attribué pour sept ans et débutant en janvier 2021.

"Les quelque 450 emplois seront préservés, sauf à l'agence de Bastia qui compte 13 salariés, mais des discussions sont en cours pour qu'ils soient conservés dans la cas d'un projet d'ouverture de ligne. Sinon la Corsica Linea s'engage à la reprise de 10 d'entre eux", a indiqué M. Venouil.

La CGT explique qu'elle reste néanmoins mobilisée "tant que le régime spécifique des marins ne sera pas préservé dans la réforme des retraites".

Dans un communiqué mardi, Renaud Muselier, le président du conseil régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et Gilles Simeoni, le président du Conseil exécutif de Corse, ont appelé le gouvernement et la CGT "à faire preuve d'esprit de responsabilité (...) et à trouver sans délai un accord pour une sortie de crise".

"L'ensemble de la place portuaire de Marseille-Fos perd des millions d'euros chaque jour, (...) et en Corse toute l'économie de l'île et le quotidien des Corses sont lourdement impactés", ont dénoncé les deux hommes dans un communiqué commun.

La desserte des cinq ports corses (Ajaccio, Bastia, L'Ile Rousse, Porto-Vecchio et Propriano) depuis Marseille doit se faire dans le cadre d'une compagnie maritime régionale voulue par les nationalistes élus à la tête de la Collectivité de Corse. Cette compagnie sera basée sur un partenariat public-privé dans le cadre d'une société d'économie mixte à opération unique (Semop).

Cette société sera détenue à 50,1% par la Collectivité de Corse (CdC) et 49,9% par un actionnaire privé. L'opérateur (ou groupement d'opérateurs) privé sera sélectionné lors d'un appel public à la concurrence dont les candidatures doivent être déposées le 14 février au plus tard. Les conclusions seront portées devant l'Assemblée de Corse en juillet.

est/eb

STEF

Publié le 29/01/2020 06:47
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française