En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 12 heures 31 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 13 heures 9 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 17 heures 53 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 20 heures 49 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 21 heures 10 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 21 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 21 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 12 heures 51 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 14 heures 53 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 17 heures 47 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 20 heures 31 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 20 heures 46 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 21 heures 1 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 21 heures 14 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 21 heures 52 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 21 heures 56 min
Toulouse, 27 jan 2020 (AFP) - La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne et le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari ont lancé lundi au siège d'Airbus à Toulouse un appel à manifestation d'intérêt pour promouvoir la production de biocarburants durables pour l'aviation.

Cet appel fait suite à la signature en 2017 par l'Etat d'un engagement pour la croissance verte (ECV) avec cinq grands groupes industriels français --Airbus, Air France, Safran, Total et Suez-- visant à étudier la faisabilité économique et opérationnelle d'une filière de biocarburants aéronautiques durables.

"Il y a urgence à agir (...) et à accélérer la transition écologique de l'aérien", a affirmé Mme Borne lors d'un point presse à l'issue d'une rencontre avec les dirigeants de ces groupes, rappelant que l'aviation représente aujourd'hui 2% des émissions de CO2 à l'échelle mondiale.

"C'est un secteur qui se développe, dans 20 ans le trafic aérien pourrait avoir doublé et évidemment il n'est pas question que les émissions des gaz à effet de serre augmentent", a-t-elle ajouté.

La feuille de route énergétique qui donne un cadre à l'action de l'Etat, "fixe un seuil d'incorporation de 2% de biocarburant à l'horizon 2025, de 5% en 2030 et tend au 50% en 2050" dans le transport aérien, a précisé M. Djebbari.

Parmi les pistes envisagées: l'utilisation des huiles usagées, des déchets végétaux et agricoles, ou encore de carburants à base d'algues.

"Notre ambition c'est que ces biocarburants soient véritablement durables, sur l'ensemble de leur cycle de vie. Ils ne doivent en aucun cas entraîner directement ou indirectement de la déforestation ou entrer en concurrence avec les usages agricoles", a assuré Mme Borne.

Pour le secrétaire d'Etat aux Transports, "la filière française est taillée pour réaliser sa révolution environnementale". Un cadre de "soutien durable" aux acteurs privés du secteur sera défini une fois que ceux qui répondront à l'AMI (appel à manifestation d'intérêt) auront fait leurs propositions, d'ici au 30 juin, a assuré la ministre.

M. Djebbari a souligné l'enjeu pour le secteur, alors que "depuis quelques mois, l'aviation a vu se ternir son image, assez brutalement, au gré des débats environnementaux et sociétaux".

"Nos concitoyens attendent des actes. Certains se posent même la question de ne plus prendre l'avion, et nous devons collectivement entendre cette remise en cause, l'entendre pour y répondre", a aussi relevé Mme Borne.

Airbus, Air France, Safran, Suez et Total se sont "félicité" dans un communiqué commun du lancement de l'AMI, "première étape fondamentale pour accompagner l'émergence de filières de production en France", alors que la "mise en place d'une filière économiquement viable et pérenne est indispensable à l'accélération de l'utilisation des biocarburants durables dans l'aviation".

Cette procédure "va permettre d'identifier les projets d'investissement dans des unités de production de biocarburants durables (...) mais aussi des mesures d'accompagnement et d'incitations permettant de favoriser ces investissements", ont-ils relevé.

mer-cab/eb

TOTAL

AIRBUS GROUP

SAFRAN

AIR FRANCE-KLM

Publié le 27/01/2020 07:03