En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 12 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 12 heures 54 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 21 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 14 heures 49 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 1 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 15 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 20 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 21 heures 26 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 22 heures 27 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 8 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 18 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 15 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 16 heures 45 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 18 heures 31 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 13 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 22 heures 43 min
Paris, 26 jan 2020 (AFP) - "Quel choc", "j'ai le coeur brisé", "repose en paix": le décès à 41 ans de la légende américaine du basket Kobe Bryant, dimanche dans le crash de son hélicoptère, a ému le monde entier et la France où la NBA est très suivie.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a été la première à réagir sur Twitter: "Quel choc... Je n'arrive pas à y croire. Kobe Bryant est un GÉANT du sport. Un modèle. Je m'associe à la peine de tous les amoureux de basket, de sport qui ont rêvé devant sa virtuosité. Le monde du sport est en deuil", a-t-elle posté, quelques minutes après l'annonce du décès du champion NBA par le site américain TMZ.

Le joueur français le plus titré de l'histoire Tony Parker, ancien joueur des San Antonio Spurs, a lui déclaré "avoir le coeur brisé" par cette nouvelle.

"Tu étais une vraie légende et un ami. Repose en paix @kobebryant, mes pensées et mes prières vont à sa femme et ses enfants", a tweeté en anglais l'actuel patron du l'Asvel.

Rudy Gobert, qui évolue lui aussi en NBA sous le maillot d'Utah, a déclaré être "sous le choc" au micro de la chaîne l'Equipe.

"On était à l'entrainement quand on a appris la nouvelle. Ca paraissait impossible (...) C'est dur de réaliser. On pense que ça ne peut pas arriver quand il s'agit d'une personne comme Kobe qui a inspiré tellement de jeunes. Tout jeune de ma génération a été inspiré par Kobe, sa volonté de gagner, son travail. Le point positif est que les souvenirs sont là à jamais. Il va continuer à nous inspirer", a témoigné le joueur.

"J'ai joué contre lui son dernier match à Utah. Je l'ai contré en match, et après je l'ai croisé sur le parking, il m'avait dit de continuer à jouer comme ça. Ca m'avait touché. Tu arrives en NBA et Kobe Bryant te dit ça", s'est-il remémoré.

Mais le décès de l'ancienne star des Los Angeles Lakers, qui avait mis un terme à sa carrière en 2016, a ému bien au-delà du monde du basket.

Au milieu de sa rencontre contre le Paris SG, le club de football de Lille a tenu à "se joindre à la peine de tous les amoureux du sport après la disparition accidentelle de Kobe Bryant", via un message sur Twitter, conclu par "Goodbye, Legend" (Adieu, Légende").

La star du PSG Neymar a lui aussi tenu à faire un hommage personnalisé au basketteur américain en plein match: il a fait un geste de prière et a mimé les chiffres de 2 et 4 avec ses doigts, en référence au numéro 24 porté par Bryant chez les Lakers, juste après son but sur pénalty à la 52e minute.

"C'est une grande tristesse pour le monde du sport et pour nous tous, pas seulement les fans de basket mais pour tout ce qu'il a fait pour le sport. Je le connaissais et j'ai fait cette célébration pour lui, son numéro. J'espère qu'il va reposer en paix", a-t-il réagi au micro de Canal+, visiblement ému à l'issue du match, expliquant avoir été informé du décès du basketteur à la mi-temps via les réseaux sociaux.

De son côté, Frank Ribéry, actuel milieu offensif de la Fiorentina après avoir fait les beaux jours du Bayern Munich, s'est fendu d'un sobre "Rest in Peace" (Repose en paix), accompagné d'une photo de Bryant de dos.

Le perchiste Renaud Lavillenie a également posté une photo du basketteur portant le maillot jaune des Lakers, avec pour seul texte, là encore en anglais: "Les légendes ne meurent jamais ... RIP (Rest in peace) Kobe".

dep/

TWITTER

Publié le 26/01/2020 11:54
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française