En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 17 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 12 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 23 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 37 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 20 heures 51 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 21 heures 48 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 22 heures 49 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 30 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 41 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 15 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 7 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 34 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 5 min
Paris, 20 jan 2020 (AFP) - Ile-de-France Mobilités va proposer à partir du 1er septembre un passe "junior" qui permettra aux enfants âgés de 4 à 11 ans d'emprunter tous les transports en commun de la région pour 24 euros par an, a annoncé lundi sa présidente Valérie Pécresse.

"Suite à de nombreuses remontées de familles en grande couronne (...) j'ai décidé (de) lancer pour septembre prochain un passe junior à petit prix qui permettra aux 4-11 ans pour 24 euros par an --2 euros par mois-- de circuler librement sur le réseau francilien", a indiqué Mme Pécresse pendant ses voeux.

"Les transports sont gratuits pour les moins de 4 ans, les collégiens, lycéens et étudiants ont le passe Imagine'R, les actifs ont le passe Navigo remboursé à 50% par les employeurs, et nous avons mis en place l'an dernier le Navigo Senior à 50% pour les retraités. Il manquait quelque chose pour les enfants de maternelle et élémentaire", a-t-elle argumenté dans une interview au Parisien.

L'opération devrait coûter environ 30 millions d'euros par an, Ile-de-France Mobilités comptant selon elle sur environ 200.000 abonnés pour 1,4 million d'enfants de 4 à 11 ans habitant la région. Ceux-ci pouvaient jusqu'à présent acheter un abonnement Imagine'R à 350 euros par an, trop cher.

Si le prix est symbolique, l'élue --qui préside également la région Ile-de-France-- ne veut "pas céder aux sirènes de la gratuité".

"Le transport a de la valeur, il faut donc que subsiste un geste d'achat. C'est un moyen de sensibiliser les jeunes à l'importance d'avoir un titre de transport et de lutter contre la fraude", a-t-elle souligné au journal, répondant notamment à la Ville de Paris qui rembourse les abonnements des petits Parisiens.

Valérie Pécresse s'est par ailleurs réjouie dans son discours de voeux de la future ouverture du prolongement du métro 14, à l'été entre Saint-Lazare et Saint-Ouen, et du nouveau tramway T9, à la fin de l'année entre Paris et Orly.

Elle a demandé à l'Etat de verser les 400 millions prévus pour les investissements cette année, "sans quoi nous serions obligés de devoir arrêter des projets et renoncer à des nouvelles opérations", et s'est une fois de plus plainte des retards de chantiers.

"Les Franciliens peuvent comprendre qu'il faille serrer les dents pendant les travaux, en revanche ils détestent payer les frais de chantiers qui ont été mal gérés", a-t-elle noté, demandant une nouvelle fois un "fonds d'indemnisation des usagers".

Côté sécurité, l'élue a relevé le déploiement de nouveaux agents de sécurité dans les transports, regrettant le désengagement des forces de l'ordre qui a eu pour conséquence "l'explosion de la délinquance" et notamment la forte hausse des vols à la tire dans le métro.

Elle entend "poursuivre les expérimentations (...) sur la reconnaissance faciale" en restreignant son utilisation à "des cas très limités", essentiellement la lutte antiterroriste. "Il ne s'agit absolument pas de développer Big Brother en Ile-de-France!".

Concernant la grève contre la réforme des retraites qui perturbe les transports franciliens, Mme Pécresse a fait le voeu qu'elle "se termine au plus vite et que nous puissions tous dédier notre énergie à améliorer le quotidien des Franciliens".

"J'espère que les syndicats prendront conscience de la fatigue et de la souffrance des voyageurs", a-t-elle lancé, jugeant qu'"il faudra tirer les enseignements de ce conflit et des lacunes contractuelles et législatives du service minimum qui ne répond pas aux attentes des voyageurs".

Publié le 20/01/2020 08:50
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française