En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 12 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 11 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 13 heures 38 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 7 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 18 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 9 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 32 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 20 heures 46 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 21 heures 43 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 25 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 35 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 15 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 2 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 18 heures 49 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 47 sec
Paris, 20 jan 2020 (AFP) - Le manifestant frappé au sol par un policier samedi lors de la manifestation parisienne des "gilets jaunes" sera jugé en février pour violences sur des policiers, un incident objet de versions contradictoires qui a fait réagir jusqu'au ministre de l'Intérieur.

Clément F., dont l'interpellation filmée a fait le tour des réseaux sociaux, a été déféré lundi devant un magistrat du parquet de Paris après 48 heures de garde à vue, selon une source judiciaire.

Ce dernier lui a notifié une convocation devant le tribunal correctionnel, où il sera jugé pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique", "rébellion et participation à un groupement formé en vue de commettre des violences et des dégradations".

Dans l'attente de son procès, qui se tiendra "dans le courant du mois de février", il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se rendre à Paris et interdiction de détenir une arme, a précisé la source judiciaire.

Clément F., âgé de 20 ans, avait été placé en garde à vue samedi après avoir été violemment interpellé par des policiers devant l'armurerie de la gare de l'Est (Xe arrondissement), en marge de la manifestation des "gilets jaunes".

Les images de son arrestation ont été largement relayées. Dans une première vidéo, on le voit allongé au sol, le visage ensanglanté, se faire frapper à deux reprises à la tête par un fonctionnaire de police. Dans une seconde, filmée par l'AFPTV, il crie de douleur, menotté, quand le policier lui appuie son genou sur le bras.

Sur la base de ces images, le parquet a ouvert dimanche une enquête pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique", confiée à l'IGPN, la police des polices.

De son côté, le préfet de police a lancé une enquête administrative afin "de faire toute la lumière sur cette action", quelques jours après un rappel à l'exemplarité formulé par Christophe Castaner.

- "images choquantes" -

"J'ai vu ces images qui sont des images choquantes pour lesquelles le préfet de police a immédiatement saisi ses services (...) pour voir s'ils peuvent trouver une explication", a déclaré le ministre lundi, en marge d'un déplacement à Rennes.

"A l'heure qu'il est, je n'en vois aucune", a ajouté M. Castaner. "Il faut que la vérité soit faite sur cet acte et que nous le comprenions. S'il y a une faute, elle sera sanctionnée", a-t-il ajouté.

Selon le récit d'une source policière, Clément F. a été arrêté après avoir jeté une bouteille en verre sur un fonctionnaire, puis asséné des "coups de poings dans la tête" et des "coups de pieds dans le dos" d'un commandant en train d'interpeller un autre manifestant.

Des policiers seraient alors intervenus pour l'interpeller et le mettre à l'écart. L'un de ces fonctionnaires, ayant constaté que Clément F. était blessé au visage, aurait voulu lui porter les premiers soins.

Mais ce dernier aurait refusé son aide et lui aurait craché à plusieurs reprises "au visage et dans la bouche" tout en déclarant avoir le sida. C'est alors que le policier lui aurait, selon sa version, asséné une gifle puis un coup de poing pour le faire cesser.

Une version contestée par les avocats de Clément F., Mes Alice Becker, Raphaël Kempf, Eliot Sourty et Camille Vannier, qui assurent que leur client "a été violemment frappé à la tête alors qu'il était maintenu au sol et ne représentait aucune menace".

Dans un communiqué envoyé en fin de matinée, ces derniers avaient dit redouter que leur client soit jugé en comparution immédiate.

Publié le 20/01/2020 08:44
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française