En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

La Belgique au bord de l'implosion

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 13 heures 34 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 14 heures 1 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 15 heures 29 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 16 heures 41 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 18 heures 32 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 19 heures 55 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 21 heures 9 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 22 heures 6 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 23 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 13 heures 48 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 14 heures 58 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 16 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 17 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 20 heures 52 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 21 heures 53 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 23 heures 23 min
Paris, 20 jan 2020 (AFP) - "J'étais sous son emprise": Mourad Farès, jugé depuis lundi aux assises de Paris pour avoir dirigé un groupe de jihadistes francophones en Syrie, a tenté de minimiser sa responsabilité en décrivant son propre recrutement par son mentor, Oumar Diaby.

L'accusé de 35 ans, transfuge du groupe État islamique (EI), présente un profil atypique: une enfance choyée dans une famille soudée de l'est de la France, un bac scientifique décroché avec mention, mais des études supérieures abandonnées faute d'intérêt et aussi "d'argent".

Au décès d'un cousin, d'une méningite, à l'automne 2012, "ébranlé" et "en quête de spiritualité", ce fils d'immigrés marocains, sans travail depuis deux ans, cesse toute consommation d'alcool et s'abreuve de vidéos "religieuses" sur Internet.

Une vidéo complotiste sur la mort d'Oussama Ben Laden le marque. Il répond alors à la "petite annonce" postée sur Facebook par son auteur, Oumar Diaby, qui cherche des "voix off".

Les deux hommes se parlent puis se rencontrent à Nice, où vit Oumar Diaby, un Franco-sénégalais également connu sous le nom d'Omar Omsen, autre figure du recrutement pour le jihad en Syrie.

C'est après avoir fait sa connaissance, selon lui, que Farès, très actif sur les réseaux sociaux, aurait incité des dizaines de jeunes à partir faire le jihad. Les juges lui imputent aussi l'organisation de plusieurs réunions évoquant des départs en Syrie.

Il est notamment soupçonné d'avoir orchestré le départ en décembre 2013 de dix jeunes Strasbourgeois, dont Foued Mohamed-Aggad, l'un des futurs kamikazes du Bataclan, la salle de spectable parisienne cible d'un attentat en 2015.

Des échanges entre le frère de ce dernier et Mourad Farès pourraient présumer d'une radicalisation plusieurs mois avant sa rencontre avec Diaby. "C'est totalement inexact", affirme l'accusé. C'est sous "l'emprise" de son "recruteur" qu'il aurait "rapidement adhéré à ses thèses affreuses", insiste-t-il, tentant de réduire son "rôle réel" à la diffusion de vidéos.

Au premier jour de son procès, Mourad Farès, qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour "direction d'un groupe terroriste" et doit être interrogé sur les faits vendredi, semble surtout préoccupé par des révélations sur certains éléments de sa personnalité. Baissant la tête à l'évocation de son homosexualité, confirmée par son ex-compagnon entendu en fin d'après-midi, il dit ainsi "(préférer) éviter le sujet".

A son arrivée en Syrie à l'été 2013, Mourad Farès rejoint les rangs de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, devenue Etat islamique en 2014), mais s'en "désolidarise" à l'automne.

Fin 2013, il intègre alors la brigade francophone constituée par Oumar Diaby, qui sera affiliée au Front al-Nosra et dont il est accusé d'avoir assuré l'intérim en l'absence du Franco-Sénégalais.

Arrêté en Turquie en août 2014, Mourad Farès avait été remis à la France en septembre. En détention, il aurait adopté une "posture de repenti" et a obtenu une licence en mathématiques avec mention très bien.

Le verdict est attendu vendredi soir.

Publié le 20/01/2020 07:25
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

La Belgique au bord de l'implosion

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française