En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

02.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

03.

Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 10 heures 8 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 11 heures 39 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 15 heures 33 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 16 heures 36 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 16 heures 54 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 17 heures 39 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 9 heures 56 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 10 heures 56 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 16 heures 4 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 16 heures 42 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 17 heures 11 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 17 heures 34 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 18 heures 18 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 18 heures 47 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 19 heures 21 min
Paris, 10 déc 2019 (AFP) - Les expéditions de carburant au départ de 7 des 8 raffineries françaises étaient bloquées mardi, tandis que chez EDF, la grève contre la réforme des retraites était moins suivie avec 26,9% de grévistes en fin de journée contre 41,4% le 5 décembre, selon la direction de l'électricien.

La CGT avait appelé les salariés d'EDF à se mobiliser "au moins au même niveau que le 5 décembre".

Selon Laurent Heredia, secrétaire fédéral de la CGT Energie, une dizaine de sites de production d'électricité ont enclenché la grève avec des baisses de charge de 6.000 mégawatts sur le réseau (5.600 MW à la mi-journée selon EDF).

Les baisses de charge, opérées par les agents de la conduite nucléaire pour rendre "visible" la grève, sont possibles uniquement lorsqu'il y a suffisamment de marge sur le réseau, pour ne pas porter atteinte à la fourniture d'électricité.

Le 5 décembre, le froid avait réduit la marge de manoeuvre des grévistes, mais le réseau était "moins tendu" mardi avec une météo plus douce.

Le régime des électriciens et gaziers fait partie des régimes spéciaux qui doivent disparaître dans le système universel à points prévu par la réforme des retraites.

Du côté des raffineries, sur 8 sites français, 6 appartiennent à Total, qui a reconnu des "difficultés d'accès" à midi, "empêchant les expéditions par la route".

"Les raffineries tournent, ce sont les dépôts qui sont perturbés", a précisé à l'AFP Alain Castinel, directeur de la communication de l'Union française des industries pétrolières (Ufip), qui rappelle qu'il y a "200 dépôts" en France.

Emmanuel Lépine, secrétaire fédéral de la CGT Chimie, a souligné qu'il s'agissait de "raffineries Esso et Total, donc de salariés du privé, contrairement à la communication du gouvernement qui veut faire croire que seuls les salariés des régimes spéciaux sont mobilisés".

Seule la raffinerie Esso de Notre-Dame de Gravenchon (Haute-Normandie) n'était pas bloquée mardi. Pour la suite, "une conférence téléphonique aura lieu après les annonces d'Edouard Philippe mercredi pour faire le point", ajoute le responsable CGT, n'excluant pas une mise à l'arrêt des installations en cas de déception.

Une porte-parole d'Esso contactée par l'AFP a évoqué un "impact très limité à la raffinerie de Fos, avec uniquement les expéditions bloquées et pas de mouvement interne à Gravenchon".

La raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique), qui fonctionnait normalement lundi, est repassée en grève reconductible de 24 heures et "les expéditions de produits par pipelines, bateaux, trains, camions sont coupées", selon la CGT du site. "Aucune goutte de carburant ne sort de la raffinerie. Les travaux ne sont plus effectués, sauf ceux liés à la sécurité des installations. Le personnel d'exploitation se prononcera à nouveau demain sur les suites à donner au mouvement", précise la CGT.

Selon Total, mardi midi, seules 187 stations sur 3.500 de son réseau faisaient face à une rupture d'un ou plusieurs carburants, soit un peu plus de 5%.

"Nous continuons à recommander à nos clients de ne pas modifier leurs habitudes de consommation", martèle l'entreprise française.

Les raffineries "continuent à produire, même si certaines peuvent rencontrer des difficultés temporaires dans leurs expéditions. Cette situation n'a pas d'impact sur l'approvisionnement pétrolier et ne suscite aucune inquiétude", a estimé de son côté le gouvernement.

"Le niveau des stocks dans les dépôts pétroliers est bon, et l'approvisionnement des stations-service est assuré normalement sur l'ensemble du territoire à partir des dépôts pétroliers", a indiqué le ministère de la Transition écologique en début d'après-midi.

mpf-jmi-pid/bfa/cbn

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

TOTAL

ESSO SOCIETE ANONYME FRANCAISE

Publié le 10/12/2019 06:40