En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 9 min 27 sec
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 3 heures 54 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Santé
Impact

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

il y a 5 heures 5 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 16 heures 20 min
pépites > Politique
Nouveau calendrier
Réforme des retraites : Edouard Philippe révèle que la conférence de financement sera lancée le 30 janvier
il y a 17 heures 29 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 18 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 19 heures 32 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 1 heure 40 sec
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 4 heures 13 min
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 4 heures 50 min
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 15 heures 43 min
pépite vidéo > International
Mémoire
75 ans de la libération d'Auschwitz : de nombreux dirigeants de la planète se mobilisent contre l'antisémitisme
il y a 17 heures 4 min
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 18 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 19 heures 19 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 19 heures 46 min
Paris, 9 déc 2019 (AFP) - Moussa Coulibaly, un délinquant radicalisé jugé pour l'attaque au couteau de trois militaires devant un centre communautaire juif à Nice en février 2015, a livré de premiers aveux lundi à l'ouverture de son procès devant la cour d'assises spéciale de Paris.

L'accusé de 35 ans a reconnu pour la première fois "l'intégralité des faits" avant de ne répondre que par de courtes phrases ou d'opposer de longs silences aux questions du président de la cour.

Le jeune homme, cheveux bruns coupés courts et fine barbe noire, en tenue de sport et le regard vague dans le box, encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Il avait été arrêté le 3 février 2015 après avoir, dans une artère commerciale très fréquentée de Nice, blessé avec un long couteau deux militaires, tandis qu'un troisième soldat parvenait à le maîtriser. La scène avait été filmée par les caméras de surveillance de la ville.

Cette attaque survenait moins d'un mois après les tueries jihadistes de Charlie Hebdo, Montrouge et de l'Hyper Cacher, qui ont marqué le début d'une vague d'attentats islamistes sans précédent en France.

Moussa Coulibaly, originaire de Mantes-la-Jolie (Yvelines) et qui venait d'être refoulé de Turquie après un bref passage en Corse, avait toujours nié vouloir se rendre en Syrie et contesté avoir prémédité son geste ou avoir eu l'intention de tuer les militaires.

Il était également "resté muet" en garde à vue, ne sortant de son silence que pour clamer sa haine de la France, a indiqué un policier de la Sous-direction anti-terroriste (Sdat), qui a témoigné anonymement par visio-conférence.

Selon ce témoin, Moussa Coulibaly avait notamment déclaré: "Les policiers, les militaires, les juifs, vous ne serez jamais en sécurité".

Aîné d'une grande fratrie, travaillant comme intérimaire, Moussa Coulibaly se serait radicalisé en 2011 ou 2012 selon les membres de sa famille.

Un second policier de la Sdat entendu par la cour a évoqué une "radicalisation grandissante", mais sans "élément catalyseur particulier".

Peu avant l'attaque, en décembre 2014, il avait été expulsé d'une salle de sport de Mantes-la-Jolie après s'être plaint de voir des hommes dénudés dans le vestiaire, et son prosélytisme avait fait l'objet d'un signalement.

Jusqu'à son passage à l'acte, Moussa Coulibaly - qui n'a pas de lien de parenté avec Amédy Coulibaly, auteur des attentats de Montrouge et de l'Hyper Cacher - était surtout connu pour des faits de droit commun et avait été condamné pour vol, usage de stupéfiants, outrage à personnes dépositaires de l'autorité publique.

Il a ajouté une septième condamnation à son casier - deux mois de prison ferme - pour avoir craché au visage et insulté le policier chargé de l'escorter dans le bureau du juge qui allait le mettre en examen, quatre jours après l'attaque de Nice.

Invité par le président de la cour à s'expliquer, Moussa Coulibaly s'est montré très hésitant. "Je lui ai craché dessus parce qu'il représentait l'Etat", a-t-il fini par lâcher. "Je ne regrette pas de m'être comporté ainsi", a-t-il ajouté, après avoir marqué plusieurs pauses.

Mardi, la cour entendra l'un des trois militaires agressés , seule partie civile présente au procès.

Verdict attendu jeudi.

Publié le 09/12/2019 06:56
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste