En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

06.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

07.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 7 heures 8 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 8 heures 36 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 16 heures 53 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 17 heures 29 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 17 heures 47 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 18 heures 42 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 18 heures 59 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 7 heures 53 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 12 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 14 heures 54 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 17 heures 19 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 17 heures 41 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 17 heures 58 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 18 heures 47 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 19 heures 6 sec
Paris, 5 déc 2019 (AFP) - Le ministre de la Culture, Franck Riester, a présenté jeudi en Conseil des ministres sa grande réforme de l'audiovisuel, qui vise notamment à harmoniser le cadre juridique entre plateformes et chaînes traditionnelles et prévoit de regrouper l'audiovisuel public dans une société ombrelle.

En projet depuis plus de deux ans, cette réforme très attendue par le secteur sera débattue à partir de février à l'Assemblée nationale, a indiqué le ministre, qui a présenté deux projets de loi (un court projet de loi organique et le projet de loi "relatif à la communication audiovisuelle et à la souveraineté culturelle à l'ère numérique").

Pas de grand changement par rapport à ce qui avait déjà été annoncé : la réforme comprend trois parties, l'une relative au "soutien à l'industrie française et à la protection du droit d'auteur à la française", l'autre à la régulation, avec la création de l'Arcom, fusion de la Hadopi et du CSA, et la troisième relative à la gouvernance de l'audiovisuel public.

La première partie prévoit selon le ministre de mieux organiser les relations entre les producteurs, les auteurs et les chaînes de télévision tout en assouplissant certaines règles.

Deux décrets, l'un portant sur la publicité (autorisation de la publicité segmentée et de la publicité pour le cinéma et la télévision) et l'autre pour lever les jours interdits de diffusion de cinéma à la télévision, ont été mis jeudi en consultation pour un envoi au Conseil d'Etat en début d'année et une application début mars, a annoncé le ministre.

La réforme prévoit également la généralisation d'ici 2024 de la télévision ultra haute définition (4K), et elle obligera les plateformes à rendre leurs programmes accessibles aux personnes handicapées.

Sur la régulation, le ministre a précisé que l'Arcom aura "un rôle particulier contre le piratage, notamment celui des événements sportifs", et qu'en parallèle du projet de loi sera créé "un pôle d'expertise numérique permettant de préparer l'avenir des différentes régulations".

Sur l'audiovisuel public, la loi vise à "réaffirmer son rôle et sa singularité", a assuré le ministre : "nous allons faire évoluer la gouvernance de l'audiovisuel public pour lui permettre de relever les défis qui sont les siens notamment celui de la convergence des contenus avec +France Medias+", la nouvelle holding.

Interrogé sur la grève à Radio France, entamée la semaine dernière pour protester contre un plan de suppressions de postes, il a estimé que l'effort financier demandé au groupe était "soutenable" et que le plan de la direction était "en phase avec l'ambition que nous avons pour l'audiovisuel public".

"On reste a l'écoute et attentif a ce qui nous est dit", a-t-il ajouté, assurant inscrire le secteur "dans l'avenir" et avoir "confiance dans ses équipes remarquables".

Interrogé sur le "droit voisin", nouveau mécanisme censé favoriser un meilleur partage des revenus du numérique objet d'un bras de fer entre Google et la presse française, le ministre a indiqué que de nouvelles dispositions "pour s'assurer que la loi est respectée" pourraient être ajoutées au projet de loi, sous forme d'amendements.

Publié le 05/12/2019 04:59