En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 4 heures 35 sec
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 5 heures 33 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 7 heures 50 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 11 heures 42 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 12 heures 12 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 12 heures 51 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 13 heures 32 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 13 heures 57 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 14 heures 32 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 14 heures 46 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 4 heures 58 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 5 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 12 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 12 heures 50 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 13 heures 6 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 14 heures 10 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 14 heures 33 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 14 heures 55 min
Yaoundé, 5 déc 2019 (AFP) - Vingt-et-un civils ont été enlevés mercredi soir dans la localité de Mbreche, située dans la région de l'extrême-nord du Cameroun, par des membres du groupe jihadiste Boko Haram, ont affirmé jeudi à l'AFP des sources policière et administrative locales.

"Boko Haram a attaqué autour de 23H00 (22H00 GMT) la localité de Mbreche, située à une trentaine de kilomètres de la frontière avec le Nigeria. Ils ont enlevé 21 personnes, mais 4 ont réussi à s'enfuir. 17 restent en captivité", selon une autorité administrative locale.

"L'armée a lancé une opération de ratissage qui se poursuit. Parmi les 4 personnes qui sont revenues, une a dit avoir reconnu chez les ravisseurs des habitants de Mbreche qui ont été enrôlés par Boko Haram", a ajouté le membre de l'autorité locale.

Le nombre de civils kidnappés a été confirmé à l'AFP par un officier de police se trouvant dans la zone. "Des recherches ont été engagées pour retrouver les 17 otages", a-t-il dit.

Boko Haram, dont l'insurrection a débuté en 2009 au Nigeria, a étendu ses attaques au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. Bien qu'affaibli, il reste actif dans l'extrême-nord du Cameroun, où vivent quatre millions de personnes.

Depuis 2014, les autorités camerounaises ont compté près de 13.000 attaques sur son territoire qui ont fait "plusieurs milliers" de morts. L'insurrection a forcé plus de 250.000 personnes à fuir leur domicile au Cameroun, ainsi qu'à un afflux de 60.000 réfugiés nigérians.

L'économie locale s'est effondrée, plombée par la chute des échanges transfrontaliers et du tourisme, qui était très développé dans la région.

Depuis 2015, les pays de la région luttent contre ces jihadistes au sein de la Force multinationale mixte (FMM), une coalition régionale engagée autour du lac Tchad avec l'aide de comités de vigilance composés d'habitants.

Publié le 05/12/2019 04:14