En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 3 heures 37 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 5 heures 49 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 7 heures 2 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 7 heures 30 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 9 heures 29 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 12 heures 28 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 3 heures 24 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 4 heures 4 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 6 heures 37 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 7 heures 19 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 7 heures 50 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 10 heures 37 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 11 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 12 heures 54 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 13 heures 9 min
Chaumont, 22 nov 2019 (AFP) - Christophe Castaner et Marlène Schiappa ont présenté vendredi une nouvelle grille de 23 questions destinée aux forces de l'ordre, afin qu'elles évaluent mieux les signaux d'alerte des victimes de violences conjugales lorsqu'elles viennent au commissariat ou en gendarmerie.

Cette grille "était attendue, demandée par les associations", a commenté le ministre de l'Intérieur lors d'une visite à l'école de gendarmerie de Chaumont-sur-Marne (Haute-Marne) en compagnie de la secrétaire d'Etat chargée notamment de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

"Elle est indispensable pour mieux appréhender et comprendre le risque" auquel la victime est confrontée, et "pour mieux aider les policiers, les gendarmes dans la façon dont ils conduisent leur premier entretien", a-t-il estimé.

Elle "va peut-être aussi aider la victime à comprendre, à travers ses réponses aux questions, qu'il y a des comportements qui sont insupportables", a-t-il ajouté.

Cette grille d'évaluation, fruit de l'un des onze groupes de travail du "Grenelle des violences conjugales", comporte 23 questions que le gendarme ou le policier devra poser à la victime de violences au sein d'un couple, indépendamment d'un dépôt de plainte. Certaines des réponses devront, plus que d'autres, attirer l'attention des forces de sécurité.

Parmi elles : "Selon vous, votre partenaire ou ancien partenaire a-t-il eu connaissance de votre projet de séparation ? Ou êtes-vous séparés ?", "la fréquence des violences (verbales, physiques, sexuelles ou psychologiques) a-t-elle augmenté récemment?", ou encore "votre partenaire ou ancien partenaire possède-t-il des armes à feu (déclarées ou non) ?"

"La grille doit permettre de modéliser de manière simple des risques" et doit "facilement permettre d'identifier les situations qui peuvent déboucher sur un passage à l'acte", a expliqué le contrôleur général de la Police nationale, Vincent Le Béguec, qui a participé au groupe de travail composé de policiers, gendarmes, membres d'associations et psychologues.

Le gouvernement a lancé début septembre un "Grenelle des violences conjugales", dont les conclusions seront annoncées lundi. Une soixantaine de propositions issues des groupes de travail ont été remises fin octobre à la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa

"Nous sommes très conscients que les forces de l'ordre sauvent quotidiennement la vie des femmes", a observé Mme Schiappa.

Au sujet du recueil de la parole des victimes, "nous savons à quel point il est difficile et compliqué, car il s'agit d'humain. Il ne suffit pas d'avoir de l'empathie pour pouvoir les traiter correctement et faire parler les victimes de violences", a-t-elle estimé.

M. Castaner et Mme Schiappa avaient préalablement visité l'hôtel de police de Chaumont, où ils se sont entretenus avec des policiers et des intervenants sociaux sur l'accueil de victimes et le dépôt de plainte.

A l'école de gendarmerie de Chaumont, ils ont salué l'effort consacré "à l'appréhension de l'accueil et de l'accompagnement des familles" lors de la formation initiale.

Sans dévoiler les résultats d'un audit mené dans 400 commissariats et casernes sur l'accueil des victimes, Christophe Castaner a par ailleurs relevé deux "indicateurs moins bons que les autres" : la confidentialité de l'accueil et l'information sur les dispositifs qui existent autour du parcours judiciaire.

Publié le 22/11/2019 04:47