En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 13 heures 19 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 20 heures 10 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 20 heures 36 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 20 heures 44 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 21 heures 28 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 17 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 18 heures 46 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 19 heures 56 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 20 heures 45 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 21 heures 14 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 13 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 17 heures
Paris, 22 nov 2019 (AFP) - Le critique de cinéma Jean Douchet, dont le nom est indissociable de la Nouvelle vague et des Cahiers du cinéma, qui a inlassablement transmis la passion du 7e art dans les ciné-clubs, est décédé à l'âge de 90 ans, a annoncé vendredi la Cinémathèque française.

"Compagnon de la Nouvelle Vague, immense critique de cinéma, réalisateur et acteur, il était aussi notre ami fidèle. Il fut, avec son ciné-club, un infatigable passeur de films", a écrit l'institution sur Twitter. Un hommage lui sera rendu mardi à partir de 19H15 à la Cinémathèque (sur entrée libre).

L'annonce de ce décès, survenu dans la nuit de jeudi à vendredi, a suscité de nombreuses réactions, du cinéaste Xavier Beauvois qui voyait en lui une sorte de père spirituel, aux Cahiers du cinéma, en passant par le réalisateur François Ozon.

Jean Douchet était "depuis la fin des années 50" (...) un compagnon des Cahiers durant plus de soixante ans. Sa mort laisse beaucoup d'entre nous, critiques actuels et anciens, orphelins", a souligné la célèbre revue.

A Lyon, l'Institut Lumière a tweeté "tristesse ce matin, joie pour la vie et gratitude pour toujours", avec une photo de cette figure de la critique, également acteur et réalisateur.

L'ancien président du Festival de Cannes Gilles Jacob a salué la disparition de "notre maître à tous". "Sa pensée traduisait notre passion commune. Il parlait, ses commentaires nous éblouissaient et on suivait la route. Sans lui, ce ne sera plus la même chose".

Surnommé le "Socrate du cinéma", Jean Douchet est né en 1929 à Arras (Pas-de-Calais). Il suit des études de philosophie à la Sorbonne et, dès 1950, il écrit dans la Gazette du cinéma avant, en 1957, de devenir critique aux Cahiers du cinéma, revue qui défend alors le cinéma d'auteur hollywoodien (notamment Hitchcock sur lequel il écrira un livre de référence).

C'est à cette époque que Godard, Chabrol, Truffaut et Rivette passent à la réalisation, lançant la Nouvelle vague qui va laisser une empreinte indélébile dans le cinéma.

Si Douchet filme lui aussi quelques court-métrages, c'est en homme de paroles qu'il va se révéler, grâce aux milliers de films analysés dans des ciné-clubs.

" J'ai très vite orienté mon activité sur l'oralité. (...) C'est la transmission qui compte et la répercussion qu'elle a chez les autres", disait-il il y a deux ans à La Croix.

En 1973 et en 1977, il joue dans deux films de Jean Eustache. Il enseigne pendant plusieurs années l'analyse de films à l'IDHEC, devenue ensuite la Fémis. Parmi ses étudiants, certains, comme François Ozon ou Xavier Beauvois, lui donneront de petits rôles.

En 1982, il devient administrateur de la Cinémathèque française où il a animé un ciné-club de décryptage des images. Il prolongera également cette activité en province et à l'étranger. Il est aussi l'auteur de documentaires sur le cinéma pour la télévision.

"+La critique est l'art d'aimer+. C'est comme cela que Jean Douchet qualifiait ce qui, pour lui, était bien plus qu'un métier. Du cinéma, il connaissait tout. De lui, nous retiendrons son infatigable passion et sa plume si reconnaissable", a réagi pour sa part le ministre de la Culture Franck Riester.

Publié le 22/11/2019 02:51
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros