En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

02.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

03.

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

04.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

05.

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

06.

La France, cette grande malade de la liberté

07.

Pour la France, la dette est magique, plus on en fait, plus on s’enrichit... alors pourquoi se priver ?

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

04.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

05.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

06.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

03.

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

04.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

ça vient d'être publié
pépites > Défense
Théâtre des opérations
Des combattants syriens djihadistes seraient présents au Karabakh, selon Emmanuel Macron
il y a 1 heure 13 min
pépites > Santé
Stratégie contre le virus
Coronavirus : la région parisienne pourrait passer en "alerte maximale" dès lundi, selon Olivier Véran
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" : "Petit fils de Velázquez, fils de Goya", Sorolla enfin connu et reconnu en France

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Laëtitia" de Jean-Xavier de Lestrade : hymne à la vie

il y a 3 heures 32 min
pépites > Défense
Chemin de la paix
Haut-Karabakh : Emmanuel Macron, Vladimir Poutine et Donald Trump appellent à un cessez-le-feu immédiat
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Défense
Budget

L’absence de plan de relance pour la Défense est une faute

il y a 9 heures 37 sec
décryptage > Economie
Chiffres

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Economie
Effets d'aubaine

Diriger l’épargne des Français vers les PME : cette vieille lune qui exempte banques et fonds d’investissement de leurs responsabilités

il y a 10 heures 39 min
décryptage > Politique
Chronique résolument féminine

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Fortnite part à l’attaque de Google et de Apple et sonne l’heure de la révolte contre les GAFA

il y a 12 heures 9 min
light > High-tech
Mise à jour
Microsoft : une panne mondiale affecte la messagerie Outlook
il y a 1 heure 36 min
pépites > Politique
Sénatoriales
Gérard Larcher est réélu président du Sénat
il y a 2 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Cinéma "écolo" : plus écolo, tu meurs. Certains films dans la nature sont un régal, quelques uns à classer parmi les pépites (mais pas tous)

il y a 3 heures 18 min
pépites > International
Novitchok
Alexeï Navalny accuse Vladimir Poutine d'avoir commandité son empoisonnement
il y a 4 heures 29 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron veut se débarrasser de LREM, Marine Le Pen se repositionner comme une gentille maman; Schiappa agace l’Elysée, le Covid le déboussole; Les écolos ? Des Hitler du bien pour Depardieu
il y a 7 heures 59 min
décryptage > Politique
Atteinte aux libertés

Loi Avia : retoquée en France, recyclée à Bruxelles

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Santé
Impact de la maladie

Alzheimer est aussi un défi économique pour la société mais personne ne semble comprendre pourquoi il est essentiel de s’en préoccuper

il y a 10 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
Les Républicains
Bruno Retailleau est favorable au passage aux 37 heures
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Environnement
Virus des forêts

Epidémies à tous les étages : les virus qui s’attaquent aux forêts sont en nette augmentation à travers la planète

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Politique
Nouvelles restrictions

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

il y a 12 heures 20 min
Paris, 21 nov 2019 (AFP) - Edouard Philippe a assuré les maires de sa volonté de leur "redonner des marges de liberté" et de travailler avec eux, avant notamment la nouvelle étape de décentralisation, jeudi en clôture du congrès de l'AMF.

Après le chef de l'Etat les premiers jours du congrès, le Premier ministre a rendu hommage au courage des maires, à quatre mois des élections municipales.

"L'état d'esprit qui nous anime est très clair : vous redonner des marges de liberté et de sécurité pour vous aider à renouer avec le coeur de votre engagement", a-t-il affirmé devant plusieurs milliers d'élus réunis Porte de Versailles.

A propos de la hausse de l'indemnité des maires, actuellement en discussion à l'Assemblée nationale, il a annoncé un effort "substantiel" sur "la dotation particulière pour les élus locaux" : "Nous proposerons de la doubler pour les communes éligibles de moins de 200 habitants, et de l'augmenter de 50% pour les communes éligibles de 200 à 500 habitants".

L'intervention du Premier ministre était très attendue, après celle, jugée très générale, d'Emmanuel Macron mardi.

Evoquant le "dialogue fructueux" avec les élus locaux sur l'Agenda rural, il a souhaité "déployer cette méthode" en vue de la prochaine étape de décentralisation, qui doit être présentée au second trimestre 2020.

"Ce qui est en jeu, c'est une manière de travailler ensemble, d'exercer des compétences", a-t-il souligné. "J'attends beaucoup de cet exercice de discussion, de concertation et des propositions qui vous seront soumises et sur lesquelles nous pourrons avancer", a-t-il lancé au président de l'Association des maires de France (AMF), François Baroin.

- "Un cadre financier sécurisé" -

Le Premier ministre a ensuite détaillé l'action du gouvernement en faveur des collectivités, avec l'Agenda rural, la rénovation des centres-bourgs ou le déploiement des maisons France Services.

"On doit être plus dur dans le traitement des atteintes aux élus", a-t-il martelé sous les applaudissements, assurant la volonté du gouvernement de "sécuriser" l'exercice de leur mandat.

Le 102e congrès de l'AMF était celui du bilan de la mandature municipale (2014-2020), marquée par une forte baisse des dotations de l'Etat sous le quinquennat de François Hollande. Les maires redoutent de nouvelles pertes de ressources et la suppression de la taxe d'habitation leur reste, selon les mots de François Baroin, "en travers de la gorge".

Dans leur résolution finale, ils réclament "un cadre financier sécurisé et pérenne" et une vraie étape de décentralisation. "Nous attendons de l'Etat qu'il s'engage loyalement dans cette démarche indispensable et urgente pour éviter que la France, de crise en crise, ne se défasse", écrivent-ils.

Sur la consigne des bouteilles plastiques, un point de friction avec les maires, Edouard Philippe a indiqué qu'elle ne serait pas mise en oeuvre sans l'accord des associations d'élus, "parce que nous avons tout intérêt à avancer de concert plutôt qu'en opposition". Pour l'AMF, "les maires ont été entendus : il n'y aura pas de consigne sur les emballages en plastique", a-t-elle réagi dans un communiqué.

En ouverture du congrès, Emmanuel Macron les avait appelés mardi à affronter avec lui les difficultés du pays, comme ils l'ont fait lors de la crise des "gilets jaunes". Un discours repris le lendemain lors d'une réception réunissant quelque 2.000 maires à l'Elysée, rendez-vous convivial qu'il a décidé de pérenniser.

Le congrès des maires était le dernier grand rendez-vous des collectivités locales avant les municipales de mars, qui devraient voir un large renouvellement des équipes, 28% des maires ayant décidé de ne pas se représenter, selon une récente enquête du CEVIPOF (Sciences Po).

Publié le 21/11/2019 06:36