En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

04.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

05.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

07.

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 12 heures 51 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 14 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 16 heures 6 sec
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 18 heures 10 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 19 heures 33 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 20 heures 33 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 20 heures 34 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 13 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 15 heures 56 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 16 heures 5 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 17 heures 19 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 20 heures 33 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 1 jour 5 heures
Paris, 21 nov 2019 (AFP) - La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse (Libres!) a annoncé jeudi un plan d'investissement de près d'un milliard d'euros dans le Val d'Oise après l'abandon par le gouvernement du megacomplexe Europacity.

Ce plan, qui sera "soumis à concertation", a été finalisé jeudi au conseil régional d'Ile-de-France, avec la présidente du conseil départemental du Val d'Oise, Marie-Christine Cavecchi (LR), a expliqué Valérie Pécresse au cours d'une conférence de presse, en présence de nombreux élus du département.

Emmanuel Macron a annoncé début novembre l'abandon d'Europacity, un megacomplexe de commerces et de loisirs pesant 3,1 milliards d'euros qui devait être implanté d'ici à 2027 sur des terres fertiles dans le triangle de Gonesse (Val d'Oise) au nord de Paris, et qui hérissait les défenseurs de l'environnement comme les petits commerçants.

Avec l'abandon de ce "très beau projet de création d'emplois et de développement économique", "les conséquences sociales vont être incalculables", a déclaré Mme Pécresse: "La région a décidé de prendre ses responsabilités" avec "un plan d'urgence pour le Val d'Oise", qui "coûtera à la région dans les années à venir près d'un milliard d'euros".

Mais "ce n'est pas la région ou le département qui vont créer des emplois privés", a-t-elle insisté, soulignant les incertitudes pour les investisseurs "compte tenu de ce qui vient d'arriver à Europacity".

La région va notamment lancer "une revue de toutes les friches d'Ile-de-France, afin d'identifier les terrains sur lesquels on peut dire à un investisseur qu'il peut se lancer".

Elle veut veut aussi "proposer à l'Etat de décentraliser la future Agence nationale de la cohésion des territoires à Villiers-le-bel", aider à la réimplantation d'une filière horticole dans le département "sur des terrains pollués", et va "mandater Grand Paris Aménagement pour lancer, via un cabinet d'experts indépendant, une évaluation de la qualité des sols dans le triangle de Gonesse".

Le plan d'urgence passera aussi par la création d'un nouveau lycée international et d'un internat d'excellence, la création d'un centres de formation d'apprentis (CFA) sur les métiers du numérique, le développement d'un Campus des métiers de la sécurité.

Mme Pécresse veut aussi "travailler avec l'Etat à un projet de construction d'un nouveau +Grand lieu culturel+ dans le département".

En matière de transport, elle propose le lancement d'un plan de transport à la demande "dès 2020" dans le Vexin, l'expérimentation de "covoiturage citoyen en milieu rural" et un "grand plan de nettoyage des abords des autoroutes valdoisiennes".

"Tout ce que j'ai annoncé peut se réaliser dans les cinq ans, tout dépend du feu vert de l'Etat. Nous attendons que l'Etat vienne en cofinancement de ces projets," a dit Mme Pécresse.

Beaucoup de mesures consistent aussi à "demander à l'Etat": "demander un engagement écrit de l'Etat, sur la réalisation de la ligne 17 du Grand Paris Express pour 2027", dont la justice a décidé vendredi de suspendre pendant un an les travaux, ou demander à l'Etat "que le prolongement du tram 11 Express soit engagé dans le prochain contrat de plan Etat-région".

Marie-Christine Cavecchi (LR) a dit avoir "confiance en Valérie Pécresse pour mettre tous ces éléments en marche". "On a besoin d'un peu d'espoir sur ce territoire", a ajouté le maire de Gonesse Jean-Pierre Bluzy (PS).

Publié le 21/11/2019 05:10