En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

04.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

07.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 30 min 7 sec
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 4 heures 24 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 4 heures 24 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Ursula Von der Leyen, Angela Merkel, et Christine Lagarde, trois femmes qui ont transgressé les dogmes pour sauver l’Union européenne (et qui vont peut-être y parvenir...)

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 20 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 22 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 36 min 29 sec
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutter contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 4 heures 24 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Santé
Stratégie contre le virus

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

il y a 4 heures 27 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac
il y a 4 heures 28 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 22 heures 44 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 1 jour 41 min
Lyon, 20 nov 2019 (AFP) - Une requête d'Europe Écologie-Les Verts réclamant au tribunal administratif de Lyon l'annulation de la mise sur le marché du Roundup 720 a été rejetée pour un motif de procédure soulevé par Bayer et sa filiale Monsanto.

Dans sa décision datée de mardi et transmise à l'AFP mercredi, le tribunal a rejeté cette requête sans examiner le fond de l'affaire, car son auteur Julien Bayou, pourtant porte-parole et membre du bureau exécutif d'EELV, n'a pas justifié, aux yeux de la justice, de sa qualité pour agir en justice au nom du parti écologiste.

Selon le tribunal, une décision du bureau exécutif d'EELV mandatant M. Bayou a bien "été produite avant la clôture de l'instruction", mais Monsanto a fait valoir que "ce document ne comporte la signature d'aucun des membres du bureau exécutif d'EELV et ne démontre dès lors pas l'existence de la décision du bureau exécutif".

"C'est une déception évidemment, le juge met en cause la réalité de la décision (du bureau exécutif d'EELV) alors que j'étais devant lui à la barre, cela permet d'éviter la décision principale", a déclaré à l'AFP M. Bayou après l'annonce de ce rejet.

Il a précisé que son parti "pren(ait) acte" et "réfléchi(ssai)t" à la suite à donner au dossier, à savoir "contester cette décision en appel ou reprendre la procédure de zéro".

"On constate que rien n'avance depuis les promesses de Macron de sortir du glyphosate. Tant que ce ne sera pas le cas, EELV continuera à se mobiliser dans les urnes, dans les champs, dans la rue et en justice", a-t-il assuré.

Dans un communiqué, Bayer a accueilli "positivement" cette décision, estimant qu'elle "confirme l'irrecevabilité du recours" introduit par EELV. Le groupe allemand assure que "le Roundup 720 est un outil important pour assurer la durabilité et la productivité de l'agriculture".

Le Roundup 720, herbicide en granulés à base de glyphosate autorisé depuis 2016 en France, est très utilisé en grandes cultures mais aussi entre les arbres fruitiers ou les vignes. Selon EELV, 173 tonnes de ce produit ont été écoulées en 2017 en France.

A l'audience du 5 novembre, M. Bayou avait réclamé l'application du principe de précaution pour annuler son autorisation, mettant notamment en avant les tests d'urine de ses adhérents qui ont tous révélé la présence de glyphosate.

De son côté, le rapporteur public avait demandé le rejet de la requête, mais il avait aussi estimé qu'au-delà de ce point de procédure, "le Roundup 720 devrait connaître le même sort que le Roundup Pro 360".

En janvier, le tribunal administratif de Lyon avait en effet annulé l'autorisation de ce désherbant surtout utilisé en viticulture.

Bayer a avalé Monsanto mais le groupe doit depuis composer avec la réputation controversée de sa cible américaine, à la fois dans le commerce de semences OGM et dans celui des pesticides, visés par différentes procédures judiciaires et enjeux de débats politiques dans de nombreux pays.

ag/cha/swi

BAYER

MONSANTO

Publié le 20/11/2019 05:50