En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

02.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

03.

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

04.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

05.

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

06.

La France, cette grande malade de la liberté

07.

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

04.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

05.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

06.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

01.

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

02.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

ça vient d'être publié
pépites > Défense
Théâtre des opérations
Des combattants syriens djihadistes seraient présents au Karabakh, selon Emmanuel Macron
il y a 15 min 40 sec
pépites > Santé
Stratégie contre le virus
Coronavirus : la région parisienne pourrait passer en "alerte maximale" dès lundi, selon Olivier Véran
il y a 55 min 41 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" : "Petit fils de Velázquez, fils de Goya", Sorolla enfin connu et reconnu en France

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Laëtitia" de Jean-Xavier de Lestrade : hymne à la vie

il y a 2 heures 34 min
pépites > Défense
Chemin de la paix
Haut-Karabakh : Emmanuel Macron, Vladimir Poutine et Donald Trump appellent à un cessez-le-feu immédiat
il y a 5 heures 57 sec
décryptage > Défense
Budget

L’absence de plan de relance pour la Défense est une faute

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Chiffres

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Economie
Effets d'aubaine

Diriger l’épargne des Français vers les PME : cette vieille lune qui exempte banques et fonds d’investissement de leurs responsabilités

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Politique
Chronique résolument féminine

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Fortnite part à l’attaque de Google et de Apple et sonne l’heure de la révolte contre les GAFA

il y a 11 heures 11 min
light > High-tech
Mise à jour
Microsoft : une panne mondiale affecte la messagerie Outlook
il y a 38 min 28 sec
pépites > Politique
Sénatoriales
Gérard Larcher est réélu président du Sénat
il y a 1 heure 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Cinéma "écolo" : plus écolo, tu meurs. Certains films dans la nature sont un régal, quelques uns à classer parmi les pépites (mais pas tous)

il y a 2 heures 20 min
pépites > International
Novitchok
Alexeï Navalny accuse Vladimir Poutine d'avoir commandité son empoisonnement
il y a 3 heures 31 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron veut se débarrasser de LREM, Marine Le Pen se repositionner comme une gentille maman; Schiappa agace l’Elysée, le Covid le déboussole; Les écolos ? Des Hitler du bien pour Depardieu
il y a 7 heures 2 min
décryptage > Politique
Atteinte aux libertés

Loi Avia : retoquée en France, recyclée à Bruxelles

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Santé
Impact de la maladie

Alzheimer est aussi un défi économique pour la société mais personne ne semble comprendre pourquoi il est essentiel de s’en préoccuper

il y a 9 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Les Républicains
Bruno Retailleau est favorable au passage aux 37 heures
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Environnement
Virus des forêts

Epidémies à tous les étages : les virus qui s’attaquent aux forêts sont en nette augmentation à travers la planète

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Politique
Nouvelles restrictions

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

il y a 11 heures 22 min
Washington, 20 nov 2019 (AFP) - Le Sénat américain a adopté mardi à l'unanimité un texte soutenant les "droits de l'Homme et la démocratie" à Hong Kong, provoquant la colère de Pékin qui a convoqué un haut diplomate américain.

Les sénateurs ont également approuvé une mesure qui interdirait la vente à la police hongkongaise de gaz lacrymogène, balles en caoutchouc et autres équipements destinés à réprimer les manifestations.

Pékin a réagi avec colère à cette adoption, avertissant qu'il prendrait des mesures de représailles si le texte devait être adopté définitivement.

L'objectif des Etats-Unis n'est autre que "de soutenir les extrémistes et les éléments anti-chinois violents qui tentent de semer le chaos à Hong Kong (...) afin d'accomplir leur sinistre dessein d'entraver le développement de la Chine en profitant de la question de Hong Kong", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang.

Pékin a par ailleurs convoqué mercredi le chargé d'affaires par intérim de l'ambassade des Etats-Unis, William Klein, pour "une protestation solennelle" et "s'élever" contre ce texte.

"Toute tentative visant à saper la prospérité et la stabilité de Hong Kong et à entraver le développement de la Chine est voué à l'échec", lui a assuré le vice-ministre des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu, cité par la diplomatie chinoise.

La Chine avait déjà exprimé son "extrême indignation" après l'adoption mi-octobre, à la chambre basse du Congrès américain, d'un texte similaire.

Les deux projets de loi étant légèrement différents, les deux chambres devront harmoniser les textes avant un vote final et sa possible promulgation par le président Donald Trump.

"Aujourd'hui, le Sénat américain a envoyé un message clair aux Hongkongais qui luttent pour les libertés auxquelles ils sont attachés de longue date: nous vous entendons, nous restons à vos côtés, et nous ne resterons pas sans réagir pendant que Pékin sape votre autonomie", a déclaré le sénateur républicain Marco Rubio.

Hong Kong est lié à Washington par un statut économique spécial qui permet au territoire d'être exonéré des restrictions s'appliquant à la Chine continentale.

Le texte conditionnerait le maintien de ce statut spécial à la validation annuelle par le département d'Etat d'une situation jugée convenable en matière de respect des droits de la part des autorités hongkongaises.

Il s'agirait de se pencher notamment sur "l'autonomie dans la prise de décision de son gouvernement en ce qui concerne les droits de l'Homme, le respect des lois et les demandes d'extradition, le suffrage universel, l'indépendance de la justice, les fonctions de la police et des forces de sécurité, le contrôle des exportations et le respect des sanctions".

Il prévoit également des sanctions pour toute "personne étrangère" qui se rendrait, notamment, responsable "d'extradition extrajudiciaire" ou violerait les droits de l'Homme à Hong Kong.

Ce texte prévoit en outre de demander à l'exécutif américain qu'il "développe une stratégie afin de protéger les Américains et d'autres à Hong Kong face aux transfèrements ou enlèvements vers la Chine".

Le mouvement de contestation a débuté à Hong Kong en juin à la suite du rejet d'un projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine continentale.

Celui-ci a depuis été suspendu, mais les manifestants ont élargi leurs revendications. Ils exigent le suffrage universel complet pour les élections hongkongaises, ainsi qu'une enquête indépendante sur les violences policières.

Après cinq mois de manifestations de plus en plus violentes contre l'exécutif pro-Pékin, le pouvoir chinois n'est toujours pas parvenu à obtenir un retour au calme dans le territoire autonome.

Publié le 20/11/2019 07:39