En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

07.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 3 heures 46 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 5 heures 58 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 7 heures 11 min
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 7 heures 39 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 9 heures 38 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 12 heures 37 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 13 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 3 heures 33 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 4 heures 12 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 6 heures 46 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 7 heures 28 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 7 heures 58 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 10 heures 46 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 12 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 13 heures 3 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 13 heures 17 min
Paris, 17 nov 2019 (AFP) - La course aux actions de la Française des Jeux bat son plein dans la dernière ligne droite avant l'entrée en Bourse de l'opérateur de jeux, avec déjà "plus d'un milliard d'euros" souscrits par les petits épargnants, selon Bruno Le Maire.

La Française des Jeux vit ses derniers jours d'entreprise publique. Jeudi 21 novembre, elle entrera au Bourse au terme d'une période de souscription qui a suscité un vif appétit des petits porteurs comme des gros investisseurs pour les 99 millions d'actions mises sur le marché.

L'Etat pourrait empocher près de 2 milliards d'euros grâce à la privatisation de l'opérateur de jeux, dans lequel sa participation va passer de 72% à environ 20%.

L'engouement a été rapide: dès le 8 novembre, soit au lendemain de l'ouverture de la période permettant de réserver des actions, la part réservée aux investisseurs institutionnels avait été entièrement souscrite.

Quant au grand public - auquel 20 à 40% des titres sont réservés - il a déjà demandé des actions pour "plus d'un milliard d'euros", a annoncé dimanche le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire. Ce montant dépasse de loin les 600 millions qui étaient visés à l'origine pour les petits épargnants.

"C'est un immense succès populaire (...) C'est considérable", s'est félicité M. Le Maire lors de l'émission BFM Politique de BFM-Le Parisien. "Les Français sont au rendez-vous, les souscripteurs sont au rendez-vous".

Mercredi, alors que le seuil des 600 millions d'euros d'actions demandées par des particuliers avait été franchi, M. Le Maire y avait vu "la preuve que le pari de l'actionnariat populaire est un pari gagnant".

"Nous sommes en train d'enclencher un cercle vertueux sur l'épargne des Français", a-t-il estimé dimanche.

Les particuliers ont encore jusqu'à mardi soir pour souscrire des actions. Les souscriptions inférieures à 5.000 euros seront prioritaires, et ceux qui auront demandé plus ne verront qu'une partie de leur demande satisfaite, afin de contenter le maximum de porteurs.

Quant aux investisseurs institutionnels (fonds, entreprises, banques, assurances, etc.), ils ont jusqu'à mercredi midi pour souscrire des titres.

La première cotation à la Bourse de Paris, sur Euronext, aura lieu jeudi matin, avec la traditionnelle cérémonie de la cloche qui marque toute nouvelle introduction.

La fourchette du prix de l'action est comprise entre 16,50 et 19,90 euros pour les institutionnels, les particuliers bénéficiant d'une décote de 2% ramenant cette fourchette entre 16,17 et 19,50 euros.

Au vu de l'engouement constaté pendant la période de souscription, le prix définitif de l'action devrait logiquement se situer dans le haut de la fourchette.

Reste à savoir si, et quand, l'Etat exercera son option de surallocation, soit la mise sur le marché d'un lot ultime d'actions qui est gardé en réserve en cas de forte demande.

- L'Etat triplement gagnant -

Avec un nombre maximum de 99,32 millions de titres mis sur le marché, l'opération pourrait ainsi rapporter jusqu'à 1,9 milliard d'euros à l'Etat.

Au total, la Française des Jeux serait valorisée entre 3,15 et 3,8 milliards d'euros, selon sa PDG, Stéphane Pallez, aux commandes du groupe depuis cinq ans.

Héritière de la loterie nationale créée en 1933, la FdJ est une des rares entreprises publiques françaises en bonne santé financière. Son nom est aussi très familier pour les Français, qui ont encore misé l'an dernier près de 16 milliards d'euros dans ses jeux d'argent et de hasard.

Pour cette privatisation, tout l'enjeu du gouvernement était de séduire les petits épargnants, d'autant que c'est la première fois depuis 2005 et l'entrée en Bourse d'EDF que le grand public sera associé à une telle opération initiée par l'Etat.

Pour les convaincre d'investir, plusieurs avantages ont été réservés aux petits épargnants: outre une décote de 2%, ils se verront également attribuer une action gratuite pour 10 achetées s'ils les conservent pendant 18 mois.

L'Etat sera triplement gagnant dans l'opération: outre l'argent tiré de la vente de ses parts, il va continuer d'empocher les quelque 3,5 milliards d'euros de recettes fiscales et sociales versées chaque année par la FDJ, même après la privatisation. Et il va recevoir 380 millions d'euros de l'entreprise en échange du monopole pour exploiter pendant 25 ans jeux de loterie et paris sportifs dans son réseau physique.

Publié le 17/11/2019 04:52