En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

04.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Lutter contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

01.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

02.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 44 min 45 sec
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 4 heures 38 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 4 heures 38 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Ursula Von der Leyen, Angela Merkel, et Christine Lagarde, trois femmes qui ont transgressé les dogmes pour sauver l’Union européenne (et qui vont peut-être y parvenir...)

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 20 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 23 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 51 min 7 sec
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutter contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 4 heures 38 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 4 heures 38 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Santé
Stratégie contre le virus

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

il y a 4 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac
il y a 4 heures 43 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 22 heures 58 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 1 jour 55 min
Conques-sur-Orbiel (France), 14 nov 2019 (AFP) - Nouveau confinement d'un site pollué, étude sur la surexposition des enfants, suivi sanitaire spécifique: un "plan d'action" contre la pollution à l'arsenic de la vallée de l'Orbiel a été présenté jeudi soir par la préfecture de l'Aude aux élus et associations de la région.

Ce plan, comptant 50 actions et demandé par le ministère de la transition écologique face aux inquiétudes des habitants, sera finalisé d'ici janvier prochain, a précisé la préfète, Sophie Elizéon, lors d'une réunion à Conques-sur-Orbiel.

Les risques environnementaux et sanitaires dans la zone, où la mine d'or et d'arsenic de Salsigne a légué à sa fermeture, en 2004, des millions de tonnes de déchets toxiques, ont été aggravés par les inondations d'octobre 2018 (14 morts).

Depuis juin, des tests ont révélé des cas de surexposition d'enfants à l'arsenic, suscitant un sursaut des pouvoirs publics.

Le dernier bilan, annoncé lors de la réunion, atteste d'une surexposition jusque là confirmée pour onze enfants, présentant, après au moins deux dépistages, des taux d'arsenic par gramme de créatine supérieurs à 10 microgrammes/gramme.

Comme le demandaient les associations de parents, le plan d'action prévoit un suivi sanitaire spécifique pour les enfants surexposés, ainsi que la mise en place d'un soutien psychologique aux familles.

L'Agence régionale de Santé (ARS) Occitanie lancera aussi une étude "pour disposer de seuils plus pertinents" pour les enfants, l'actuelle valeur de référence de 10µg/g ayant été établie sur une population adulte, a annoncé son directeur, Pierre Ricordeau.

- "Cela bouge un peu" -

Sur le plan environnemental, les nouvelles actions prévues incluent, pour un budget de 4 millions d'euros, "la reprise complète du confinement" -- dont les défaillances ont été attestées-- du site de stockage de déchets de Montredon, a indiqué Laurent Denis, de la Dreal Occitanie.

Une étude de la qualité de l'air sera aussi réactualisée dans un délai de 18 mois. La précédente, menée en 2006 avait conclu qu'il n'y avait pas de risque de contamination à l'arsenic par inhalation.

L'accès des anciens sites miniers sera également mieux limité, tandis que les "recommandations sanitaires" en vigueur depuis 1999 dans la zone (se laver quand on manipule de la terre, ne pas boire d'eau des puits privés...) seront réaffirmées.

Le détail des 50 actions projetées doit être rendu public vendredi par la préfecture.

"Nous voyons que cela bouge un peu, une partie de nos demandes ont été prises en compte, on a l'impression que l'angoisse des parents commence à être entendue", a réagi pour l'AFP la vice-présidente de l'association des parents d'élèves de la vallée de l'Orbiel, Marlène Simonet.

L'association entend toutefois jugée sur pièces, et restera vigilante sur la mise en oeuvre effective des mesures annoncées, a-t-elle souligné.

Militant depuis des années pour une meilleure réponse étatique à la pollution de la zone, le maire de Lastours, Max Brail, a pour sa part "apprécié le geste de communication".

Mais "j'espère que cela ne sera pas un nouveau coup de pagaie dans l'eau, ce que je crains", a-t-il ajouté.

Mère de deux enfants scolarisés à Lastours et présentant après trois contrôles des taux "supérieurs à 20µ/g", Emeline Fevotte voit aussi des avancées. Mais le plan est dans "une temporalité qui ne concorde pas avec la réalité des familles au quotidien et avec nos inquiétudes", a-t-elle relevé.

Publié le 14/11/2019 11:47