En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 3 heures 21 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 4 heures 51 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 9 heures 37 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 11 heures 19 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 16 heures 42 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 17 heures 3 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 3 heures 44 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 29 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 8 heures 53 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 10 heures 2 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 12 heures 59 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 13 heures 55 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 15 heures 29 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 16 heures 55 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 17 heures 21 min
Guéret, 14 nov 2019 (AFP) - Au troisième jour du procès des parents du petit Gabin, mort de faim en 2013, le médecin de la famille qui sera lui aussi jugé prochainement, a concédé jeudi une "erreur d'appréciation" mais assuré n'avoir "jamais constaté un quelconque signe de danger et de péril sur cet enfant".

Le témoignage de Jean-Louis V., 61 ans, généraliste qui a suivi Gabin avant sa mort consécutive à une dénutrition "extrême" le 7 juin 2013, était très attendu par la cour d'assises de la Creuse qui juge depuis lundi à Guéret Edouard Ruaud, 40 ans, et Céline Vialette, 34 ans, accusés de "privations de soins et d'aliments".

A 22 mois, Gabin pesait 5,8 kg, le poids d'un nourrisson de 3 mois.

Convoqué comme témoin, le médecin devra répondre dans quelques mois devant le tribunal correctionnel de "non-assistance à personne en péril", "fait rare" selon l'association partie civile L'Enfant Bleu.

Bouc et cheveux poivre et sel, en veste de cuir, le praticien qui a fait valoir ses 38 ans de services, a assuré à l'audience n'avoir jamais rien vu d'"alarmant" à l'examen de l'enfant, à sept reprises, en quinze mois entre janvier 2012 et avril 2013.

"Bien habillé", "d'un aspect correct" : "il n'y avait pas de signe de négligence", ni de maltraitance, poursuit-il. "A posteriori, j'aurais dû m'y pencher".

- "Vous le déshabilliez, vous preniez sa mesure et son poids ?", lui demande la présidente.

- "Pour ne pas trop le perturber, je ne le déshabillais pas complètement à chaque fois", se justifie le témoin.

- Pourquoi le carnet de santé n'était-il pas annoté systématiquement ? - Les parents "ne l'avaient pas toujours sur eux".

- "Quelqu'un vous a dit que cet enfant ne marchait pas ?", continue la présidente. Là encore, le médecin mis en difficulté concède son ignorance.

La veille, les experts avaient évoqué à la barre une "situation de négligences et de carences extrêmement sévères", comme causes de la mort. Le médecin "aurait dû l'adresser à un centre de pédiatrie", a assuré le docteur Caroline Rey-Salmon, pédiatre légiste.

"Il n'avait que la peau sur les os", assène jeudi la présidente, "ses yeux sortaient de ses cavités. Vous ne l'avez pas vu". Et il y a un autre "problème": pourquoi ne pas avoir demandé d'analyse de sang, ni s'être interrogé sur sa psychomotricité ?

- "Je conçois a posteriori que j'ai fait une grossière erreur. Je n'imaginais même pas l'état de son lieu de vie. Je n'avais pas l'impression visuelle d'un enfant dénutri en souffrance, j'ai eu tort. Croyez bien que je le regrette", déclare le médecin, admettant une "erreur d'appréciation".

"Les médecins, vous êtes les premiers à repérer la maltraitance", l'a tancé Me Yves Crespin, avocat de l'Enfant bleu.

"Je n'ai qu'une seule question", a déclaré dans sa plaidoirie en fin de journée Me Crespin. "Comment en France, au XXIe siècle, un enfant peut-il mourir de faim et de soif ?".

"Personne ne sait, les parents ne le savent pas, la famille ne sait pas. Selon elle, l'enfant mangeait bien. Le médecin ne le sait pas", s'est-il indigné. "On attend d'un médecin qu'il pèse, qu'il mesure, qu'il voit si l'enfant peut marcher, s'il a une croissance et un développement normal".

Revenant sur les parents, l'avocat, a affirmé: "Ce ne sont pas des monstres. Ce ne sont pas des cas sociaux. Ils sont insérés, ils sont entourés, ils gagnent relativement leur vie. Que s'est-il passé ces trois derniers jours ? On ne comprendra jamais". "Ils ont lâché prise", et leur fils a coulé avec eux, a-t-il estimé.

Réquisitoire et verdict sont attendus vendredi.

mek-fla-nal-pbl/cam

Publié le 14/11/2019 08:20
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !