En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

05.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

07.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 40 min 24 sec
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 1 heure 52 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 4 heures 29 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 4 heures 46 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 4 heures 56 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 5 heures 36 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 5 heures 54 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 6 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 6 heures 37 min
pépites > Politique
Coincidence
La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem
il y a 7 heures 58 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 1 heure 4 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 3 heures 37 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 7 heures 44 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 21 heures 37 min
Washington, 13 nov 2019 (AFP) - Donald Trump "s'intéressait" davantage à l'ouverture d'une enquête sur son rival Joe Biden en Ukraine qu'à la situation dans ce pays, a rapporté mercredi un haut diplomate entendu au Congrès, dans le cadre de la procédure de destitution qui menace le président américain.

William Taylor, le plus haut diplomate de l'ambassade des Etats-Unis à Kiev, a déclaré sous serment avoir appris récemment que l'ambassadeur américain auprès de l'Union européenne, Gordon Sondland, avait fait cette déclaration le 26 juillet juste après s'être entretenu par téléphone avec le président Trump.

Un collaborateur de M. Taylor, qui avait entendu les deux hommes discuter, avait demandé à M. Sondland ce que le locataire de la Maison Blanche pensait de l'Ukraine. "L'ambassadeur Sondland a répondu que le président Trump s'intéressait davantage à l'enquête sur Biden", a déclaré le chargé d'affaires.

La veille, Donald Trump avait demandé à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky de "se pencher" sur Joe Biden, bien placé pour l'affronter lors de la présidentielle de 2020.

La révélation de cet échange, à la mi-septembre, a décidé les démocrates à ouvrir une enquête dans le cadre de l'explosive procédure de destitution.

Les démocrates soupçonnent Donald Trump d'avoir abusé de ses pouvoirs à des fins personnelles, en conditionnant une aide militaire à l'Ukraine et une visite à la Maison Blanche de M. Zelensky à l'ouverture d'une enquête sur Joe Biden.

Le président républicain "a-t-il invité l'Ukraine à s'ingérer dans nos élections"? "A-t-il commis un abus de pouvoir?", s'est interrogé le parlementaire démocrate Adam Schiff, en ouvrant mercredi les premières auditions publiques depuis le début des investigations contre Donald Trump.

"L'affaire est aussi simple et terrible que cela", a ajouté l'élu de la Chambre des représentants qui supervise l'enquête, en promettant d'avancer "sans rancoeur" ni "délai".

- "Canal irrégulier" -

Les élus républicains ont eux dénoncé "une campagne de calomnie orchestrée avec minutie dans les médias", reprenant la ligne de défense du président Trump qui se dit victime d'une "chasse aux sorcières".

Lors de l'audition, deux diplomates ont pourtant dépeint une situation troublante.

William Taylor a ainsi décrit les efforts déployés par l'avocat personnel du président, Rudy Giuliani, pour mettre en place un canal diplomatique "irrégulier" avec l'Ukraine.

Selon le diplomate, ce canal opérait en marge des réseaux diplomatiques officiels et "à l'encontre des objectifs à long terme de la politique américaine".

"A la mi-août, il m'est apparu évident que les efforts de Giuliani pour concocter des enquêtes politiques contaminaient désormais" les relations entre Kiev et Washington, a confirmé George Kent, haut responsable du département d'Etat spécialiste de l'Ukraine.

M. Taylor a également répété trouver "dingue" que l'aide militaire destinée à l'Ukraine puisse avoir été gelée "en échange" de l'ouverture d'une enquête sur Joe Biden.

Comme lors de son audition à huis clos, il a redit que M. Sondland lui avait déclaré en septembre que le dégel des fonds était "conditionné" à l'ouverture de ces investigations.

Publié le 13/11/2019 06:53