En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 7 heures 31 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 8 heures 27 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 12 heures 54 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 14 heures 18 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 16 heures 7 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 16 heures 44 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 8 heures 3 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 9 heures 30 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 10 heures 21 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 12 heures 47 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 16 heures 31 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 16 heures 50 min
Mamoudzou, 22 oct 2019 (AFP) - Emmanuel Macron, arrivé mardi à Mayotte, a promis que la piste de l'aéroport de Dzaoudzi serait allongée, un investissement d'"environ 200 millions d'euros" pour désenclaver l'archipel et répondre à une revendication de longue date de la population.

"Mayotte est française et le restera à jamais", a-t-il lancé en langue shimaoré, soulignant la position "exceptionnelle" de l'archipel dans le canal du Mozambique, "dans une région qui a de la croissance, où il y a plein de promesses". "Donc il n'y a aucune fatalité", a-t-il clamé devant un millier de Mahorais réunis à Mamoudzou.

Il a assuré qu'il viendrait "rendre compte" des "engagements pris" devant eux, après avoir énuméré une série de mesures pour la plupart déjà annoncées.

A propos de la piste de l'aéroport, il a assuré qu'elle serait allongée, sans préciser toutefois à quelle date les travaux seraient entamés.

"Quand je suis parti de Paris, on m'a dit +y en n'a pas besoin, c'est très cher, et d'ailleurs ça fait 20 ans qu'on le promet et qu'on le fait pas+. (...) Quand je suis arrivé à Mayotte, j'ai compris que la piste était courte, parce qu'on freine beaucoup. Donc oui, on le fera", a-t-il lancé.

Il a précisé qu'il n'y aurait "pas d'étude d'impact" mais "sur l'année et demie qui vient" sera lancée "une étude pour savoir exactement comment on fait" face notamment au "risque sismique" qui touche l'archipel, "pour pouvoir ensuite lancer les travaux de manière opérationnelle", a-t-il expliqué.

Avant cela, "à très court terme, on va encadrer les prix et on va obliger à plus de concurrence pour éviter qu'il n'y ait qu'une compagnie qui monte les prix (...), ça on le lance dès maintenant", a promis le président.

Le député Mansour Kamardine (LR) a fait part, dans un communiqué, de sa "satisfaction" concernant l'annonce de la piste longue et le développement du port de Longoni, mais a promis de rester "vigilant", compte tenu des multiples effets d'annonces non suivi d'effets qui ont echaudé les mahorais dans le passé. La piste longue avait été promise par Jacques Chirac lors d'un déplacement en 2001.

Dès son arrivée à l'aéroport de Dzaoudzi, Emmanuel Macron a assuré vouloir apporter "des réponses extrêmement concrètes" aux difficultés de Mayotte, en particulier sur l'immigration clandestine et le développement économique, avant de poursuivre mercredi son déplacement de quatre jours à La Réunion où un appel à la "grève générale" a été lancé.

Pour lutter contre l'immigration clandestine et assurer "la sécurité du quotidien" des Mahorais, il a indiqué que l'opération Shikandra permettrait de réaliser "plus de 25.000" reconduites à la frontière en 2019, et rappelé qu'un nouveau commissariat sera construit.

"Ce qui ne changera jamais avec moi c'est que jamais je ne remettrai en cause le droit d'asile", a-t-il affirmé à BFMTV, ajoutant que pour ce faire il fallait lutter contre l'immigration clandestine.

"C'est un discours qui ne veut rien céder à la remise en cause de nos principes fondamentaux et constitutionnels, qui est le discours du front national, (et) rien à un irénisme qui voudrait fermer les yeux et ne pas voir qu'il y a un sujet et qu'il y a une immigration clandestine qui pose problème", a-t-il ajouté.

Le président a également assuré qu'il y aurait, à partir du 1er janvier, une Agence régionale de santé (ARS) à Mayotte, et des travaux seront engagés pour un deuxième hôpital. "Avant la fin de ce quinquennat ce sont 800 classes nouvelles qui seront ouvertes à Mayotte", a-t-il aussi souligné.

Publié le 22/10/2019 12:47
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi