En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

04.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

05.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

06.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

07.

Covid-19 : l'hémisphère sud a réussi à échapper à la grippe pendant son hiver 2020

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Où vont les vents sauvages ?" de Nick Hunt : un voyage qui marie intelligemment nature et culture… belle approche des lieux mais médiocre jugement sur les habitants

il y a 6 heures 54 min
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 14 heures 21 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 17 heures 2 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 21 heures 11 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Culture
Iegor Gran

"Les services compétents" de Iegor Gran : Tartuffe au pays des Soviets, une histoire vraie et un excellent récit romanesque

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La légende de Bruno et Adèle" de Amir Gutfreund : un auteur de choix pour s'initier à la littérature israélienne contemporaine

il y a 7 heures 13 min
pépites > Justice
Affaire des "écoutes"
Parquet national financier : Eric Dupond-Moretti cible trois magistrats et demande une enquête administrative
il y a 14 heures 47 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 19 heures 12 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 19 heures 25 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 20 heures 13 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 20 heures 44 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 21 heures 1 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 21 heures 28 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 22 heures 19 min
Paris, 22 oct 2019 (AFP) - Après une deuxième délibération demandée par le gouvernement, les députés ont renoncé dans la nuit de lundi à mardi au coup de pouce budgétaire à l'Agence nationale du sport qu'ils avaient voté quelques heures plus tôt.

Vers 3h20 du matin, à la toute fin de l'examen du premier volet du projet de loi de finances 2020, l'Assemblée a voté à 29 voix contre 21 en faveur d'un amendement du gouvernement réclamant la suppression de cette mesure.

Quelques heures plus tôt, les députés avaient pourtant voté à 89 voix contre 77 des amendements LREM et LR qui relevaient le plafond de la taxe sur les paris sportifs fléchée vers l'Agence nationale du sport. Le gain global devait être de 15 millions d'euros supplémentaires en 2020.

Ces deux votes se sont tenus alors que le budget du ministère des Sports s'affiche en hausse dans le projet de loi de finances 2020, de 524 à 710,42 millions d'euro, surtout grâce à l'enveloppe destinée aux chantiers des Jeux olympiques de Paris-2024.

Mais dans les territoires, "les clubs ont été très largement victimes de la suppression des contrats aidés", avait estimé le député LREM François Cormier-Bouligeon, auteur d'un des amendements controversés.

Selon Charles de Courson (Libertés et Territoires), "le mouvement sportif, à la base, en a marre qu'une part croissante des fonds publics aille aux grands équipements dans les grandes métropoles".

L'augmentation du budget en 2020 "est fléchée sur les équipements" de Paris-2024, avait aussi regretté Eric Coquerel (LFI). "Et ça fait deux ans que le budget des sports descend. L'année dernière, il y a eu une pétition du CNOSF (Comité national olympique et sportif français) pour dénoncer la baisse des crédits. Le sport est complètement sous budgété", selon lui.

Il faut des moyens vers "la base et le sport pour tous, terreau de tout le mouvement sportif", avait à son tour réclamé le député LR Fabien Di Filippo.

"A la fin de la nuit, vous nous reprocherez d'avoir trop fait augmenter les dépenses (..) J'appelle la majorité à être cohérente avec son vote qu'elle a fait sur la création de l'Agence nationale du sport", avait plaidé le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin, en vain dans un premier temps.

Il a finalement demandé une deuxième délibération dans la nuit et obtenu gain de cause, malgré les appels de Charles de Courson demandant à ses collègues parlementaires de "maintenir leur position".

Publié le 22/10/2019 03:57