En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 7 heures 24 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 10 heures 32 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 12 heures 42 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 14 heures 5 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 15 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 15 heures 6 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 10 heures 28 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 10 heures 37 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 11 heures 51 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 13 heures 46 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 15 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 23 heures 35 min
La Rochelle, 21 oct 2019 (AFP) - Le parquet de La Rochelle a ouvert une enquête pour "enlèvement" après la disparition fin août de l'ex-espoir du cinéma français Gérald Thomassin la veille d'une convocation judiciaire à Lyon dans l'affaire du meurtre d'une postière en 2008 où il est mis en examen, a indiqué le procureur à l'AFP.

"Suite à la disparition de Gérald Thomassin, le parquet de La Rochelle a saisi la police judiciaire le 17 septembre d'une enquête du chef d'enlèvement", a précisé le procureur de la République Laurent Zuchowicz.

L'ancien acteur de 45 ans, récompensé par un César dans la catégorie "espoirs" en 1991 pour son rôle dans "Le Petit Criminel" de Jacques Doillon, était tombé dans la marginalité.

Il avait été mis en examen en 2013 pour le "meurtre aggravé" de cette postière de 41 ans dans l'Ain, Catherine Burgod, et pour "vol avec arme". Il avait effectué quelques mois de prison avant d'aller vivre à Rochefort (Charente-Maritime). Deux autres suspects avaient par la suite été mis en examen, l'un pour les mêmes qualifications et un autre pour "complicité".

Le procureur de La Rochelle a expliqué qu'une enquête pour enlèvement offrait "un cadre procédural plus adapté, dans le prolongement d'une enquête pour disparition inquiétante, en tenant compte d'un contexte particulier".

En effet, le 29 août, il ne s'était pas rendu à une convocation pour une confrontation à Lyon dans le bureau du juge d'instruction en charge du dossier criminel. Sa trace s'était perdue la veille, "après un contrôle SNCF dans un train" reliant Rochefort à Nantes, a détaillé à l'AFP le procureur de La Rochelle.

Sa disparition repousse un peu plus l'issue de ce dossier vieux de 11 ans.

Le 19 décembre 2008, dans l'agence postale de Montréal-la-Cluse (Ain), cette femme avait été retrouvée dans une mare de sang, dans une pièce attenante au guichet. Mère de deux enfants, enceinte de cinq mois et demi, elle avait été frappée de 28 coups de couteau, arme qui n'a jamais été retrouvée. Son agresseur avait pris la fuite, avec un butin.

Interpellé une première fois en 2009, l'ancien comédien avait été relâché, faute de preuves. Mais des aveux téléphoniques à son frère - dans lesquels il confessait "Je vais aller dire que c'est moi qui l'ai tuée" - avaient ensuite précipité une nouvelle interpellation.

Il a toujours clamé son innocence et sa défense avait alors attribué ces propos à l'alcool.

Le magistrat instructeur lyonnais a récemment fait savoir qu'il avait terminé ses investigations et transmis le dossier au parquet pour qu'il prenne ses réquisitions sur la tenue éventuelle d'un procès.

Mais le parquet de Lyon a défendu sa "position" selon laquelle "cette confrontation est indispensable à la manifestation de la vérité", a-t-il expliqué à l'AFP. Il a donc requis "un mandat d'amener" afin de faire entendre Gérald Thomassin, mais le juge lui a refusé cette "mesure complémentaire". Le ministère public a fait appel et il revient désormais à la chambre de l'instruction de Lyon de trancher. "Cela a donc nécessairement entraîné un retard dans la clôture de ce dossier", a indiqué le parquet de Lyon.

Publié le 21/10/2019 03:54