En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 7 heures 35 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 8 heures 30 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 12 heures 58 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 14 heures 21 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 16 heures 10 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 16 heures 48 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 8 heures 6 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 9 heures 33 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 10 heures 24 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 12 heures 50 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 13 heures 56 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 16 heures 34 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 16 heures 53 min
Paris, 18 oct 2019 (AFP) - Taxes sur les "marchands de sommeil", les actes d'huissiers, les gisements d'hydrocarbure...: l'Assemblée a voté vendredi un nouveau ménage dans le maquis fiscal, supprimant une série de taxes jugées obsolètes, inutiles ou à faible rendement.

L'article 6 du projet de loi de finances visait à supprimer 18 taxes ou catégories de taxes dont 13 avaient un rendement annuel global se limitant à 114,4 millions d'euros.

Ce grand ménage fait suite aux recommandations de la Cour des comptes et de l'Inspection générale des finances ainsi qu'à une résolution adoptée en juin 2018 par l'Assemblée nationale dans le cadre du printemps de l'évaluation.

L'une des taxes supprimées les plus importantes concerne les frais d'huissier avec 65 millions d'euros de rendement, les autres sont souvent plus modestes.

L'une d'elles, portant sur les gisements d'hydrocarbure en mer, rapportait 0 euro. Et pour cause, elle avait été votée en prévision de forages au large de la Guyane qui n'ont jamais vu le jour.

Comme dans un inventaire à la Prévert, la liste des taxes supprimées mêle toute sorte de sujets: elles évoquent activités saisonnières, première vente de produits médicaux, voyageurs de commerce ou céréales.

Certaines suppressions, comme celle de la taxe "sur les loyers élevés des logements de petite surface", visant les marchands de sommeil, ont été longuement débattues. Certains députés la jugeaient encore utile, d'autres obsolète depuis l'encadrement des loyers.

Autre sujet débattu, la suppression de la taxe sur les spectacles perçue au profit du théâtre privé (ASTP) pour soutenir la création théâtrale. Un amendement a reporté la suppression à 2022 avec la remise d'un rapport entre temps.

Même chose pour la suppression d'un droit d'enregistrement sur les partages de biens qui renchérit notamment le coût des divorces. Selon une estimation, il aurait représenté 205 millions d'euros en 2018.

Le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin s'est engagé à soutenir sa suppression pour 2021 lors de l'examen de la seconde partie de la loi de finances. "Les Français auront intérêt à divorcer dans un an s'ils veulent payer moins d'impôts", s'est amusé le ministre.

Pour ceux qui veulent au contraire se marier, l'Assemblée a supprimé le droit d'enregistrement des contrats de mariage de 125 euros.

Les députés ont aussi supprimé, à l'initiative du PS, une taxe sur les ventes de logement HLM, qui n'était pas entrée en vigueur.

L'Assemblée a par la suite donné son aval à l'article 7 qui limite dans le temps certaines dispenses fiscales pour permettre leur évaluation et supprime certaines dépenses jugées inefficientes.

Lors des débats sur cet article, le rapporteur Joël Giraud (LREM) a expliqué avoir fait adopter en commission un amendement conçu comme une "provocation pédagogique" pour supprimer les "trous noirs fiscaux", des objets dont on n'a "ni connaissance des bénéficiaires, ni connaissance du montant".

Il a expliqué l'avoir fait "pour que les chiens sortent des niches", c'est à dire que les bénéficiaires puissent se faire connaître, avant de les retirer car "les chiens sont sortis" et que "tous les cabinets sont en ébullition".

Les députés ont supprimé dans l'hémicycle quelques niches complémentaires comme l'exonération des plus-values de cession de bateaux affectés au transport fluvial de marchandises.

Publié le 18/10/2019 08:32
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi