En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 20 min 8 sec
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 1 heure 7 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 2 heures 22 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 3 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 7 heures 42 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 7 heures 45 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 44 min 55 sec
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 1 heure 30 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 2 heures 57 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 3 heures 16 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 6 heures 40 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 7 heures 19 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 7 heures 42 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 7 heures 44 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 7 heures 45 min
Paris, 15 oct 2019 (AFP) - Après la viande ou le lait, l'interprofession des palmipèdes à foie gras (Cifog) a lancé mardi un logo "Origine France" avec le soutien de quelque 10.000 chefs cuisiniers, dans l'espoir d'encourager la reprise des exportations de foie gras, magrets et confits, affectées par la crise de la grippe aviaire en 2015 et 2016.

Les logos "foie gras de France", "confit de France" et "magret de France" sont une "marque commune à tous les acteurs de la filière canard ou oie" qui pourront l'adopter sur la base du volontariat, "à condition que les animaux soient nés, élevés, engraissés, abattus, transformés et étiquetés en France", a indiqué Marie-Pierre Pé, directrice du Cifog, au cours d'une conférence de presse.

En pratique, 90% du foie gras de canard commercialisé par les grandes maisons françaises est éligible à ce logo, et environ 30% du foie gras d'oie, a-t-elle estimé.

Les logos regroupent tous les terroirs français de production: Alsace, Bretagne, Pays-de-Loire, Normandie et les régions du sud-ouest qui ne sont pas sous le label Indication géographique protégée (IGP), a-t-elle dit.

Ils sont complémentaires des signes de qualité déjà existant "Label rouge" et "IGP Canard à Foie gras du sud-ouest", qui garantissent en plus un cahier des charges de production et de transformation contrôlé par un organisme certificateur.

Les nouveaux logos ont reçu mardi le soutien de quelque 10.000 chefs cuisiniers, membres de huit associations professionnelles différentes: Eurotoques, les cuisiniers de la République française, l'association française des maîtres restaurateurs, les toques françaises, les collectionneurs, les maîtres cuisiniers de France, le groupement national des indépendants hôtellerie et restauration ainsi que l'académie culinaire de France.

"Le foie gras est un produit à la fois jalousé et attaqué, un produit d'exception et un savoir-faire unique des terroirs que nous devons défendre" a déclaré Guillaume Gomez, chef cuisinier de l'Élysée et vice-président de l'association Eurotoques, présent à la conférence de presse. "Si nous ne faisons rien et si nous nous endormons, il peut être amené à disparaître", a-t-il averti.

Le Cifog rappelle que la filière du foie gras fait vivre environ 30.000 familles dans les zones rurales d'élevage et représente "près de 100.000 emplois" directs et indirects en France.

Sur les huit premiers mois de 2019, la balance commerciale des produits liés au foie gras est redevenue positive de 10 millions d'euros, selon le Cifog. Mais c'est encore loin du record de 57 millions d'euros de solde positif atteint sur l'ensemble de l'année 2015, avant le début de la crise de la crise aviaire, jugulée depuis.

Sur l'ensemble de l'année 2017, au point commercial le plus bas de la crise après des abattages de masse dans les élevages pour endiguer la propagation de l'épidémie, la balance commerciale du foie gras avait été déficitaire de 20 millions d'euros.

L'un des objectifs est la Chine. La filière espère notamment un déblocage administratif des exportations de palmipèdes, toujours gelées depuis la crise aviaire, lors du prochain voyage d'Emmanuel Macron en Chine en novembre.

Mais l'initiative vise aussi le Japon, où les produits français ne représentent plus que 20% des quelque 1.000 tonnes de foie gras consommées par an, contre encore 65% en 2015, selon des données du Cifog.

"Nos collègues hongrois et bulgares ont pris la place mais sans se mettre les objectifs de biosécurité que nous avons mis en place (pour éviter la répétition d'une épidémie), a indiqué Michel Fruchet, président du Cifog.

Publié le 15/10/2019 05:47
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes